Histoire de ma vie jusqu’à ce jour - Épisode 57 - Essais en mer du système de propulsion de la Corvette Georges Leygues

in fr •  7 months ago

Adaptation in French of The Story of My Life so Far - Part 57

Ceci est l'histoire de ma vie jusqu’à ce jour.
A lire avant: Histoire Courte de ma Famille en France


ma_photo.png

L'histoire commence ici.
Épisode précédent: #56


Le système de propulsion de la Corvette Georges Leygues

Alors que la Frégate Tourville avait pour l'époque un système de propulsion très standard: deux hélices à pas fixe entraînées par deux turbines à vapeur, le système de propulsion de la Corvette Georges Leygues était tout à fait nouveau.

Il y avait deux hélices, mais elles étaient à pas variable et elles étaient entraînées par des moteurs diesel ou des turbines à gaz (CODOG Combined Diesel or Gas)
Note: on dit communément "hélice à pas variable", mais il serait plus correct de dire "hélice à pales orientables".



Hélice à pas variable
source

Une hélice à pas variable est une hélice où l'angle des pales autour de leur grand axe peut être contrôlé pour changer le pas des pales.

Un avantage de l'hélice à pas variable est que des vitesses différentes pour le navire peuvent être obtenues avec le même nombre de tours par seconde pour les lignes d'arbres.

Un navire avec une hélice à pas variable peut accélérer plus rapidement, et peut décélérer beaucoup plus efficacement, rendant l'arrêt plus rapide et plus sûr.
Wikipedia en anglais

Avec une machine à vapeur, le nombre de tours par seconde des groupes motopropulseurs peut être aussi lent que nécessaire. Ce n'est pas le cas pour les moteurs diesel ou les turbines à gaz, sans un couplage inefficace entre le moteur et la ligne d'arbre.

Je crois que la raison pour laquelle la Marine Nationale a cessé d'utiliser des machines à vapeur sur les bateaux de surface était qu'il n'y avait pas beaucoup de fournisseurs, alors qu'il y a beaucoup de fabricants de moteurs diesel marins et de turbines à gaz.

Essais en mer du système de propulsion

Les essais en mer du Georges Leygues ont été faits en deux périodes: de février à juin 1978 pour le système de propulsion, puis à l'automne 1978 pour les équipements.



source

A PMP (Puissance Maximale Possible) avec les turbines à gaz, Georges Leygues atteignait une vitesse de plus de 30 nœuds (~ 56 km/h).

Pour le «crash stop» de la vitesse maximale à PMP à l'arrêt complet, le Georges Leygues pouvait s'arrêter sur une longueur de 1,5 navire, alors que les spécifications étaient d'un maximum de 3 longueurs du navire. En raison de ses hélices à pas variable, l'arrêt du navire en cas d'urgence était facilement effectué en inversant le pas des pales des hélices.

Les essais de propulsion en mer ont pris beaucoup de temps, car le système de propulsion était nouveau et la Marine Nationale voulait connaître toutes ses caractéristiques, y compris la façon la plus efficace de l'utiliser à différentes vitesses.

Après la deuxième période d'essais en mer à l'automne 1978, le Georges Leygues était prêt pour sa Traversée de Longue Durée (TLD) en février-mars 1979.

La suite Épisode 58


Résumé
Épisode 1 - Épisode 2 - Épisode 3 - Épisode 4 - Épisode 5 - Épisode 6
Épisode 7 - Épisode 8 - Épisode 9 - Épisode 10 - Épisode 11 - Épisode 12
Épisode 13 - Épisode 14 - Épisode 15 - Épisode 16 - Épisode 17 - Épisode 18
Épisode 19 - Épisode 20 - Épisode 21 - Épisode 22 - Épisode 23 - Épisode 24
Épisode 25 - Épisode 26 - Épisode 27 - Épisode 28 - Épisode 29 - Épisode 30
Épisode 31 - Épisode 32 - Épisode 33 - Épisode 34 - Épisode 35 - Épisode 36
Épisode 37 - Épisode 38 - Épisode 39 - Épisode 40 - Épisode 41 - Épisode 42
Épisode 43 - Épisode 44 - Épisode 45 - Épisode 46 - Épisode 47 - Épisode 48
Épisode 49 - Épisode 50 - Épisode 51 - Épisode 52 - Épisode 53 - Épisode 54
Épisode 55 - Épisode 56

Authors get paid when people like you upvote their post.
If you enjoyed what you read here, create your account today and start earning FREE STEEM!
Sort Order:  

La technologie devient plus pratique de jours en jours.
Les helices a pas variables continuent a tourner et peuvent changer de direction sans arreter. Je pense que ca diminue la friction et ca dure plus longtemps.

Le PACDG a t'il des hélices a pas variables ? J'avais vu qu'a ces début il avait casser une hélice pendant une mission.

·

No, il a des hélices à pas fixe.

·
·

Merci, pour le renseignement

·

paie ta maxi hélice tes histoire son passionnante vcelier !! good

Loading...

Really good story...
thanks for sharing....
resteemit done....

Thanks for sharing this post
I like this story .
I appreciate your every post.

,,,,,Resteemit....

·

@vcelier, Sharing one's life isn't what is easy for all to do but you have taken that lonely but honourable path. your story is so inspiring and laden with great lessons of life. Following you right now

good work sir you inspiring me

This very nice post.. i like it thanks for sharing this story.. best of luck my dear friends.. resteemit..

Very good post. I felt better after finishing this story.
thanks for sharing. I am new here. If you don't mind, please upvote me..

muy interesante

😊😊😊

The story is amazing nice write up @vcelier keep it up

wow!! nice story...thanks for sharing

Really it's an awesome story @veclier

you share great information thanks a lot

I'm going to look good.
I wish you all the happiest things.
Have a nice day :)

amazing information it's very important

Your life story series is awsome...Make a book as pdf it will be more attractive.

Good things come to those that wait for it. I love your consistency in sharing your life here with us.

·

I just remembered that I have never been inside a ship before. Oh me.

nice post ... (y)

Ureung tuha jinoe😅