Histoire de ma vie jusqu’à ce jour - Épisode 40 - Petites aventures lors de ma première affectation en Polynésie Française

in fr •  8 months ago

Adaptation in French of The Story of My Life so Far - Part 40

Ceci est l'histoire de ma vie jusqu’à ce jour.
A lire avant: Histoire Courte de ma Famille en France


ma_photo.png

L'histoire commence ici.
Épisode précédent: #39


Petites aventures lors de ma première affectation en Polynésie Française

Voici plusieurs anecdotes qui sont arrivées lors de ma première affectation sur le BDC Trieux en 1971-1972 en Polynésie Française.

Commandant, il y a un navire en vue

Dans le Pacifique Sud, et particulièrement en Polynésie française, le trafic maritime est extrêmement réduit.

Une nuit, alors que j'étais l'officier de quart, nous avons vu un écho sur le radar, puis nous avons vu les lumières d'un navire marchand.

Alors, j'ai réveillé le commandant par un appel téléphonique et lui ai dit: "Commandant, il y a un navire en vue".
Le commandant m'a répondu: "J'arrive".

Cinq minutes plus tard, il était sur la passerelle. Il a pris ses jumelles et a vu qu'il y avait effectivement un navire marchand.

Puis, il m'a demandé: "Pourquoi m'avez-vous réveillé?".

"Commandant, dans les" Ordres du Commandant ", il est dit que le commandant devrait être informé chaque fois qu'il y a un navire en vue".

[Sur chaque navire français, il y a un document appelé "Les Ordres du Commandant", qui a été écrit par le premier commandant du navire, et mis à jour par ses successeurs. Cet ordre particulier avait été rédigé par un prédécesseur de mon commandant.]

Après avoir vu qu'il y avait effectivement un tel ordre, le commandant est retourné se coucher.

Le lendemain, il a retiré cet ordre des "Ordres du Commandant". Il n'avait pas envie d'être réveillé pour ça.

Surprenant un autre navire français

Une nuit, alors que nous naviguions de Moruroa à Hao, j'étais officier de quart entre minuit et 4 heures du matin.
Le BDC Trieux était équipé d'un radar de navigation Decca, ce qui était courant à cette époque dans la marine française.
Vers 2 heures du matin, j'ai vu des interférences sur l’écran radar dans la direction où nous allions. J'en ai déduit qu'il devait y avoir un autre navire français avec un radar Decca allant de Hao à Moruroa que nous allions le croiser bientôt. Il n'y avait toujours pas d'écho sur l’écran.

J'ai appelé Hao sur une fréquence qui était ouverte tout le temps et j'ai demandé s'il y avait un navire qui allait de Hao à Moruroa.
On m'a répondu qu'en effet le TCD Orage se rendait à Moruroa cette nuit-là.



TCD Orage
source

Donc, j'ai regardé en permanence sur le radar jusqu'à ce que je vois un écho dans la direction de l'interférence.

Alors j'ai appelé l'Orage et je leur ai dit: "Je vous vois à 14 miles nautiques dans mon 345".

Ils ont été très surpris et il leur a fallu du temps pour voir qu'ils avaient effectivement un écho sur leur radar.

Je suis sûr qu'ils ont dû se demander comment je pouvais savoir que l'écho que j'avais sur mon radar était leur navire!

Du vin et des steaks contre des homards

Sur un petit atoll appelé Hereheretue, où se trouve une station météorologique, nous sommes allés deux fois relever l'ingénieur météorologue qui y séjournait pendant trois mois.

La veille de l'une de ces visites à Hereheretue, nous avons été contactés par la station et ils nous ont demandé si nous voulions bien échanger deux kilos de steaks et six bouteilles de vin contre 30 kilos de homards. Naturellement, nous avons dit oui.
Il y avait beaucoup de homards à Hereheretue. Les Tahitiens de la station sont allés pêcher la nuit avant notre arrivée et ont attrapé facilement 30 kilos de homards en deux heures.

Nous sommes arrivés à Hereheretue vers huit heures du matin, avons fait l'échange, et avons pris à bord l'ingénieur météorologiste, puis nous sommes repartis vers Papeete.

Il y avait assez de homards pour tout l'équipage.
L’ingénieur météorologique a été invité à déjeuner au carré du commandant.
Quand il a vu que nous avions des homards à manger, il a dit:

  • Je suis sur cet atoll depuis trois mois et j'ai mangé du homard presque tous les jours, pourrais-je avoir du steak à la place?

Donc, on lui a donné du steak, alors que nous mangions de très bons homards!

Un message surprenant de l’État-major de la Marine

Un jour, le navire a reçu un message de l’État-major de la Marine à Paris qui semblait très étrange au commandant.

Le contenu était essentiellement ceci:
A telle date et telle heure, le Trieux sera sur cette nouvelle fréquence longue distance, et sera appelé par Paris.
Ensuite, sur cette fréquence, le Capitaine de vaisseau Dyèvre parlera à l'enseigne de vaisseau Vincent Celier.

Alors, le commandant m'a appelé dans son bureau et m'a demandé quelle était la signification de ce message.
J'ai dû expliquer au commandant que le Capitaine de vaisseau Dyèvre, qui était alors responsable des communications dans la Marine, était un de mes oncles (un frère de ma mère Marie) et que je devinais qu'il avait été contacté par mes parents qui n'avaient pas reçu de lettre de moi depuis plusieurs mois. Alors, il allait me dire d'écrire à mes parents.

Et j'avais deviné juste!

La suite Épisode 41


Résumé
Épisode 1 - Épisode 2 - Épisode 3 - Épisode 4 - Épisode 5 - Épisode 6
Épisode 7 - Épisode 8 - Épisode 9 - Épisode 10 - Épisode 11 - Épisode 12
Épisode 13 - Épisode 14 - Épisode 15 - Épisode 16 - Épisode 17 - Épisode 18
Épisode 19 - Épisode 20 - Épisode 21 - Épisode 22 - Épisode 23 - Épisode 24
Épisode 25 - Épisode 26 - Épisode 27 - Épisode 28 - Épisode 29 - Épisode 30
Épisode 31 - Épisode 32 - Épisode 33 - Épisode 34 - Épisode 35 - Épisode 36
Épisode 37 - Épisode 38 - Épisode 39

Authors get paid when people like you upvote their post.
If you enjoyed what you read here, create your account today and start earning FREE STEEM!
Sort Order:  

.Ça m'a fait rire Quand le commandant lui a dit de ne pas le réveiller et de lui dire qu'il y avait un navire en vue, j'ai retiré la règle du manuel, et la partie homard quand l'ingénieur était offert était déjà fatiguée de la manger . Au moins, ils avaient des steaks, quel privilège de manger du homard est délicieux. à suivre ..

I have for the last few days been reading articles in French and have found I can actually understand what is written (my native language is Spanish, which has some similarity to French) in this case the word that got me was HOMARD, I had to look it up, it is lobster.

hola amigo buen día, excelente post te sigo, te invito pasar por mi blog quizás algo te guste

·

No one is interested in looking at the posts of a person who disrespects their work or interests by only wanting to talk about himself and his interests. If you want to reply to someone's post please have the courtesy to contribute to the topic of the post.
If you haven’t already please check out Steemit Etiquette Rules

Good Luck!

Hi, I think that you're doing well creating a didacated French version for your post, I explain on my article why : Multi-languages post on Steemit: Good or Bad idea?, have a check ;)
Have a good day !

I really like your posts and I enjoy greatly with all your posts👍

Congratulations, Your Post Has Been Added To The Steemit Worldmap!
Author link: http://steemitworldmap.com?author=vcelier
Post link: http://steemitworldmap.com?post=histoire-de-ma-vie-jusqu-a-ce-jour-episode-40-petites-aventures-lors-de-ma-premiere-affectation-en-polynesie-francaise


Want to have your post on the map too?

  • Go to Steemitworldmap
  • Click the code slider at the bottom
  • Click on the map where your post should be (zoom in if needed)
  • Copy and paste the generated code in your post
  • Congrats, your post is now on the map!

thanks for your information, I am very fond of and useful to me. Thank you very much

A very great life story. You write stories of your life story very easily we read and we understand. Be a great example of your life journey. Thanks for sharing @vcelier.

I really like your posts and I enjoy greatly with all your posts👍

Hi I've seen some of your posts, I think you make a good post and interesting so many people who like it.
I'm only new in steemit, can you see my first post

https://steemit.com/introduceyourself/@siedot02/my-introductory-post

i couldn't understand your language.so its bad luck for me

·

Maybe you could understand the first line of the post?

La décision intelligente, qui peut décider c'est le genre de personne que j'ai lu sur post @vcelier .... merci beaucoup @vcelier, j'aime beaucoup votre écriture, votre succès et votre santé, c'est toujours pour vous

Good job

Histoire très enivrante, voyons voir les autres épisodes. En tout cas, bonne continuation à vous :p

wow its realy amazing thanx

une belle vie et histoire je vous felicite monsieur
j'ai fait upvote
moi ausi je viens de participer juste hier et je ferai post en français si vous m'aidez avec une vote je serais tres content AVEC MES SALUTATİONS

·

No one is interested in looking at the posts of a person who disrespects their work or interests by only wanting to talk about himself and his interests. If you want to reply to someone's post please have the courtesy to contribute to the topic of the post.
If you haven’t already please check out Steemit Etiquette Rules

Good Luck!

really nice artical.good job forever.keep it up.good story

Episode très ludique !

Merci pour cet article ! Tes posts sont toujours aussi passionnant, je m'y plonge chaque fois avec grand plaisir.

Esperaba con ansias este capitulo de tu vida querido amigo @vcelier aun no lo leo pero de seguro sera grandioso.

Wow mi amigo @vcelier este episodio 40 esta asombroso!! A su comandante le gustaba dormir mucho jaja, pero lo bueno es que usted estaba atento de las frecuencias del radar y se fijaron que venia el TCD Orage, ademas se gano la confiansa de todos, felicidades por su buen desempeño mi apreciado amigo!!

PD: el ingeniero meteorológico perdio de comerse esas buenas langostas jajaja!

Saludos hermano, desde ya esperanzo el episodio 41..!!

Me imagino que tuviste un momento de tension a ver venir ese barco pero luego disfrutaron de esas langostas, sin duda un banquete. Saludos @vcelier

Votre écriture est enivrante ...On a envie de continuer à lire votre récit. Continuez comme ça.