The Steem blockchain was upgraded earlier today. You may experience trouble posting and transacting while the new bandwidth system stabilizes. Read more here.

Histoire de ma vie jusqu’à ce jour - Épisode 9 - La Vie de Famille à la Maison

in fr •  9 months ago

Adaptation in French of The Story of My Life so Far - Part 9

Ceci est l'histoire de ma vie jusqu’à ce jour.
A lire avant: Histoire Courte de ma Famille en France


ma_photo.png

L'histoire commence ici.
Épisode précédent: #8

La Vie de Famille à la Maison

Quand nous sommes arrivés en avril 1957 à Saint-Ouen, nous étions 7 enfants: Philippe (1947), Bruno (1948), Vincent (1949), Monique (1952), Brigitte (1953), Antoine (1954) et Benoît (1956) .
Quatre autres enfants sont nés alors que nous vivions à Saint-Ouen: Grégoire (1958), Jérôme (1960), Bernard (1962) et enfin Nicole (1965).
Nous étions entre 7 et 11 enfants dans cette grande maison. Lorsque Philippe a quitté la maison pour entrer à École spéciale militaire de Saint-Cyr Coëtquidan pour devenir officier de l'armée en septembre 1966, nous avions été 11 enfants à la maison pendant un an seulement.

Avec autant d'enfants, il faut être très organisé. L'organisation était l'un des points forts de Marie, ma mère.
On a aussi besoin d'aide extérieure

Aide Extérieure

Au fil des années, nous avons eu plusieurs femmes qui ont aidé Marie à s'occuper de la maison, principalement pour aider au nettoyage.

La première s'appelait Marie-Josèphe. Elle vivait dans la maison avec son mari et sa petite fille. Ils logeaient dans une chambre au deuxième étage et utilisaient une autre petite pièce comme cuisine, avec seulement un petit réchaud à gaz. Cette petite pièce est devenue ma chambre plus tard. Après 3 ou 4 ans de vie avec nous, ils ont eu un deuxième enfant et ils nous ont quittés.

Ils ont été remplacés par une mère célibataire, Ginette, avec sa fille Mireille. Mes parents étaient de bons catholiques, mais ils n'étaient pas des bigots. Avoir une mère célibataire pour nous aider avec la maison ce n’était pas un problème pour eux.
Ginette est restée avec sa fille Mireille pendant 5 ans.

Marie-Josèphe et sa famille, et Ginette avec Mireille, ont été les seuls qui ont habité dans la maison avec nous.
Après que Ginette nous ait quittés, elle a été remplacée par Mme Porte, qui vivait avec sa famille à proximité de la maison.

À un moment donné, il y a eu moins besoin d'une aide à temps plein, et après Mme Porte, il n'y a eu que des femmes de ménage qui venaient plusieurs heures par semaine. Je me souviens surtout de Mme Alcaraz, une veuve portugaise, toujours habillée de noir.

Curieusement, nous appelions Marie-Josèphe et Ginette par leurs prénoms, mais pas toutes les autres, qu'on appelait toujours Madame.

Pour écrire cet article, j'ai appelé Marie, qui vit à Versailles, en utilisant Skype. Elle se souvient beaucoup de toutes ces dames. Elle a gardé le contact avec plusieurs d'entre elles au fil des ans. Elle m'a dit que Marie-Josèphe et son mari étaient morts, que Ginette s'était mariée et avait eu un autre enfant, et que Mme Porte vivait dans le centre de la France.

La vie durant la semaine

Comme nous allions à l'école à 8h30 (ou même plus tôt lorsque nous allions au lycée), nous étions réveillés par nos parents vers 7h30, pour prendre le petit déjeuner et aller à l'école.
Nous rentrions à la maison pour le déjeuner de midi, qui était servi dans la salle à manger vers 12h15.
Il consistait en une petite salade (souvent un mélange d'endives et de betteraves), de la viande et des légumes, et du fromage avec du pain.

L'école recommençait à 13h30 et se terminait à 16h00.
Nous rentrions à la maison, prenions notre goûter et faisions nos devoirs. Puis nous allions jouer dans la cour ou bien nous lisions, car il n'y avait ni télévision ni radio dans la maison. Mon père avait un électrophone dans le salon, mais il était le seul autorisé à l'utiliser.

Il n'y avait pas de douche dans la maison, seulement une salle de bain avec une baignoire au premier étage. Chaque jour, vers 18h00, Marie nous envoyait un par un pour prendre un bain. Pour économiser de l'argent, nous utilisions la même eau de bain pour tous les enfants. Pour avoir de l'eau propre, il fallait être le premier dans la baignoire. Pour ce faire, ni trop tôt ni trop tard il fallait demander discrètement à Marie si on pouvait commencer à prendre un bain.

De la cuisine au rez-de-chaussée, tandis qu'elle préparait le dîner, Marie surveillait les bains et nous appelait successivement. Quand l'un d'entre nous restait trop longtemps dans la baignoire, elle demandait s'il avait fini. La réponse classique, pour ceux qui rêvassaient dans la baignoire et n'avaient pas commencer à se laver, était: "Presque, j'ai plus que mes ongles". Marie n'était pas dupe et elle savait exactement ce qui se passait.
Après avoir pris un bain, nous enfilions nos pyjamas et nos robes de chambre avant de dîner.

Le dîner était servi entre 19h00 et 19h30.
Il commençait toujours par une soupe de légumes, puis des pâtes ou du riz, mais pas de viande, suivi de fromage et de dessert.

Immédiatement après le dîner, nous allions tous dans le bureau de mon père Paul pour faire ensemble la prière du soir.
Nous nous agenouillions et nous faisions face à un crucifix au milieu d'une des bibliothèques de Paul. Inutile de dire que lire les titres et les auteurs des livres était une grande distraction.
Je me souviens d'un grand livre dont le titre était "Spinoza, Opera". Spinoza était un philosophe hollandais du 17ème siècle, et c'était une collection de ses œuvres. Mais, pendant longtemps, j'ai été convaincu que Spinoza était un musicien qui avait écrit un opéra.

Après cela, nous allions dans nos chambres respectives pour lire un livre. Marie venait nous donner un baiser pour nous souhaiter bonne nuit et éteindre la lumière vers 21h00.

[Désolé, je n'ai pas de photo aujourd'hui]

La suite Épisode 10


Résumé
Épisode 1 - Épisode 2 - Épisode 3 - Épisode 4 - Épisode 5 - Épisode 6
Épisode 7 - Épisode 8

Authors get paid when people like you upvote their post.
If you enjoyed what you read here, create your account today and start earning FREE STEEM!
Sort Order:  

Hola amigo, tengo una duda, Marie y Mary es la misma persona? es su madre por lo que he leído, y si la llamo por skype es porque aun vive, es lo que entiendo según mi traductor, me gustaría saber en que fecha nació su madre?, Dios la bendiga, me ha gustado mucho su historia hasta ahora. entiendo el porque usted es muy inteligente, ya que leía muchos libros y eso es muy bueno, actualmente la mayoría de los niños ni leen, se la pasan en la televisión el internet, celular, y lo menos que hacen es leer, es muy diferente a la crianza o vida de antes.

·

Le nom de ma mère est Marie. Mais le traducteur automatique de Google change Marie en Mary. Je viens de corriger cela dans deux des épisodes précédents.

Marie est née en 1921. Elle a eu 96 ans cette année.

·
·

Estoy muy feliz de que tu madre todavía esté viva, me gustaría verla en una foto, que Dios la bendiga, le envío un abrazo y un gran beso a la Sra. Mary, es un privilegio tener a su madre en vida...

Advance Merry Christmas dear @vcelier! More blessings! Keep smiling !😊

·

Joyeux Noël à toi aussi, @dearjyoce.
Comme tu le vois, je souris de la même façon tous les jours!

Merci de cette article, c'est super intéressant de voir comment on vivait à l'époque de mes grands-parents. Je trouve ça très enrichissant et ça permet de se remettre en question sur notre mode de vie actuel.

Très chaleureux et sincère Un joli aperçu du passé Merci.

Cela a touché mon coeur :(

Pour économiser de l'argent, nous utilisions la même eau de bain pour tous les enfants. Pour avoir de l'eau propre, il fallait être le premier dans la baignoire. Pour ce faire, ni trop tôt ni trop tard il fallait demander discrètement à Marie si on pouvait commencer à prendre un bain.
Mais aujourd'hui, vous pouvez acheter un million de piscines si vous le souhaitez. :)

Bonjour :-) Je parle francais juste un toute petite peu, mais j'aime France et le langue francais. Bonne noel!

·

Bonjour.

Belle histoire mon ami @vcelier

older people who are full of passion and energy. keep the spirit @vcelier

Good post keep it up...

Very nice! Wishing everyone the very best of health and happiness! Lets all make the world a better place! Positive energy my Friends! Two thumbs up! :)

Wauhhh ....vous avez une tres bonne histoire. L'histoire du beignoire est trop souriante. J'ai un frere a moi qui lit aussi votre histoire et me redit certain petites histoires qui ont eu lieu quand j'etais encore un bebe surtout celui de la vie durant la semaine.

Yet again another good post keep it up👍👍

thank you for sharing:)

I appreciate how kind and understanding your parents were with their understanding. It must have been hard (particularly at that time) to risk the community of your church believing you are supporting the decisions of someone who had made a choice against church doctrine instead of understanding that bad decisions are made and sometimes must be lived with.

It sounds like Marie-Josèphe and Ginette became to some extent like extended family particularly as your mother still corresponds with them.

Large families have much in common even oceans away! I can remember the water-saving bath rotation too and the crowd in our living room as we all made room for everyone to have the evening prayer! I haven't thought of those in a long time!