Histoire de ma vie jusqu’à ce jour - Épisode 1 - Je suis né en 1949

in fr •  5 months ago

Adaptation in French of The Story of My Life so Far - Part 1

Ceci est l'histoire de ma vie jusqu’à ce jour.
A lire avant: Histoire Courte de ma Famille en France


ma_photo.png

Je suis né en 1949, le 31 octobre. Oh! vous allez penser, tu es né le jour de l'Halloween! Eh bien, pas vraiment, car en France à cette époque, personne ne connaissait Halloween. En fait, j'ai appris l'existence d'Halloween pour la première fois en 1979, à Halifax, en Nouvelle-Écosse.

Lorsque mes parents se sont mariés en 1946, ils ont d'abord vécu chez mes grands-parents maternels dans le XVIème arrondissement de Paris. Pour son premier enfant, ma mère, Marie, a été envoyée par son médecin à la maternité de «l'Hôpital des Diaconesses de Reuilly» dans le 12ème arrondissement de Paris. Les "Diaconesses de Reuilly" sont une communauté religieuse protestante fondée en 1841. L'hôpital a été fondé en 1843 et la maternité en 1926.



L'Hôpital des Diaconesses aujourd'hui
source

Ainsi, mon frère aîné Philippe est né à l'hôpital des diaconesses en septembre 1947. A cette époque, après l'accouchement, une mère devait rester une semaine à la maternité. Marie était si heureuse de la façon dont les diaconesses ont pris soin d'elle, qu'elle est revenue accoucher dans leur hôpital pour la naissance de mon deuxième frère Bruno en novembre 1948 et pour ma propre naissance en octobre 1949, même si mes parents ne vivaient déjà plus à Paris.

En 1948, mes parents, Paul et Marie, ont loué une grande maison à Rambouillet, à 50 km de Paris.



Notre maison à Rambouillet
(source: Google Maps Street View)

Ils ont choisi de louer une si grande maison car, comme leurs parents, ils avaient décidé d'avoir beaucoup d'enfants: mes grands-parents paternels avaient 11 enfants et mes grands-parents maternels en avaient 10. Mes parents auront 11 enfants.

La maison avait trois niveaux et probablement un sous-sol où je crois que je ne suis jamais allé.

Il y avait deux portes extérieures: la porte d'entrée donnant sur la rue et la porte arrière dans la cuisine.
Au rez-de-chaussée, il y avait la cuisine, la salle à manger, un petit salon (rarement utilisé), le bureau de mon père, une salle de bain et des toilettes.

En France, au moins à cette époque, les toilettes n'étaient jamais dans la salle de bain, mais toujours séparées dans une petite pièce appelée «un cabinet de toilette». Dans la salle de bain, il y avait une baignoire (mais pas de douche) et une machine à laver avec un rouleau pour essorer.



Une machine à laver avec un rouleau pour essorer

Bien sûr, il n'y avait pas de sèche-linge et le linge était étendu pour sécher sur une corde à linge dans un petit bâtiment à l'arrière de la maison.

Le bureau de mon père était très sombre et je me souviens que j'avais un peu peur d'y aller.

Au premier étage, il y avait quatre chambres et des toilettes. Je ne me pense pas qu'il y avait une salle de bain au premier étage.

Et, au deuxième étage, il y avait plusieurs chambres. Une ou deux de ces chambres étaient sous-louées par une Mademoiselle Baert que nous, les enfants, avons rarement vu.

La suite Épisode 2.


Résumé

Authors get paid when people like you upvote their post.
If you enjoyed what you read here, create your account today and start earning FREE STEEM!
Sort Order:  Trending

En voila une histoire qui commence bien.
J'ai appris un mot.
Essorer qui veut dire secher les linges ou autres.
Merci pour cet episode.

Je me demande souvent comment les parents traitent avec plus de 10 enfants !!
Les parents ont-ils trouvé cela difficile ms @vcelier ?

·

Ma mère avait la vocation d'avoir beaucoup d'enfants. Elle savait ce que c’était d'avoir beaucoup d'enfants, car elle avait aidé sa mère à élever ses nombreux petits frères.

·
·

Ma grand-mère, l'autre, avait 10 enfants, elle m'a dit que les enfants étaient une grande bénédiction, mais si elle ne savait pas comment les traiter, ils se tourneraient vers une malédiction

·

It gets better after the first 4 or 5 as you begin to have kids that are starting to be old enough to help. The first ones are quite difficult though. I think that when you feel that when you have parents with the desire to have that many children they tend to grow up to be responsible adults as they have to learn cooperation and a good work ethic for the family to survive together as a unit. (not to say that other families with fewer children don't produce good adults, just that it's a survival necessity for large families)

I remember working with a woman who was from Bangladesh. She emigrated here with her mother, sister, and grandmother (her father was still working in Bangladesh). On Halloween her grandmother didn't understand that it was a holiday or the meaning of it but my coworker got a call from her to come to her house and found her in a back closet because she had seen 'devils' in her backyard. The US/Canadian holiday can be a little disturbing if you don't expect it! My Korean friend goes out to the movies that night to avoid the happenings around her house.

Did you join the party or just watch from a distance to see the crazy things that people were doing?

·

I learned about Halloween when I was in Halifax, in 1979.

When I came to BC in 1994, for the first Halloween, I had put my Navy cap on and I was greeting the kids saying: "Oh, it is my birthday today. I see that you brought me some candy, thank you". Then, I would take one or two of their candies. The young kids would look at me with astonishment, while the parents were smiling, as they could see that I was joking. Then, I would give them back their candies and then more.

·
·

Too funny! I can see you doing it and the faces of the kids would be something!

Le francais ici c'est magnifique , je m'apple mohamed je suis marocain et voila je suis fiére parce que J'aime langue francais

·

Moi aussi j'Aime la langue Française et je suis Canadien.

Merci une fois de plsu pour ces articles qui incite si bien à écrire dans la langue de Molière... C'est super d'en apprendre plus à propos de toute ta famille.

Namasté :)

et qu'est quíl c'est passe avec la maison?

Very good history. Your writing skill excellent. Thanks for sharing.

@vcelier Saludos y bendiciones :) - @splendorhub

I only understand a bit of this because my french became rusty. Nonetheless, I felt happy reading your childhood.

excellent contribution my brother! I feel you have enough potential in this wonderful world, vote if you read that you think it really is.
greetings @vcelier, I hope you can support me on my blog since I'm starting and I would love to have your results, thanks for reading.

Très bon article @vcelier ,qui donne envie de lire la suite ! De plus, je sens que nous allons apprendre pleins de choses sur la vie en France dans les années 50 ! (je suis née en 70)

Vous aimez le français, je suis français ,aime moi !

nice post vcelier

Bonne écriture, j'aime ton histoire.Votre mémoire d'enfance est excellente, tu te souviens de ta famille, c'est génial.en ce moment je me souviens aussi de mon enfance, merci d'avoir partagé cette histoire.Vous aussi, vous avez l'air très bien et confiant

Le francais est douzième langue ici on Algerie votre langue ci magnifique , je m'apple IBRAHIM je suis Algérien et voila je suis fiére parce que J'aime langue francais

Si mes informations sont correctes, l'Halloween débarque en France de façon massive dans les années 1997-98, poussé par un essor commercial et capitaliste qui voit dans cette fête une opportunité de marché.

C'est tellement amusant de lire votre histoire parce que en faite j'habite à Paris dans 11ème ARR. Et maintenant si j'ai jamais passé par l'hôpital des Diaconesses, je vais penser de vous !

Je suis ici plus parce que je voulais restaurer un peu de connaissance du français, mais votre article est excellent et je le vais essayer de continuer à lire :-)

"Une machine à laver avec un rouleau pour essorer", mes parents avaient une blanche et bleu quand j'étais petite, en afrique! Merci de me faire rappeler de ça.