La Blockchain et la Fission Nucléaire

in fr •  last year

[scroll down for English abstract]

Cet article est une réponse plus détaillée à l'article de @teamsteem "Merci pour tout Dan Larimer". Il reprend et développe des idées que j'ai énoncé dans deux commentaires. L'idée sous-jacente à mon discours est illustrée dans l'analogie du titre.

Pour moi, la blockchain est une architecture informatique qui possède, vis-à-vis nos sociétés d'aujourd'hui, un potentiel comparable à celui que la physique de la fission nucléaire a, à une échelle plus grande, celle de la Terre toute entière.

Comme la fission nucléaire, la blockchain peut être mise à profit pour générer (métaphoriquement) de "l'énergie décarbonnée".
nuclear-powerplant-588385358.jpg
source

Ou, dans les mains d'un Robert Oppenheimer moderne, elle peut s'avérer dévastatrice pour nos sociétés civilisées actuelles
hiroshima.jpg
source

L'impact sociétal comme objectif

Bien entendu, nous ne serions pas à discuter de cela si l'impact de la technologie blockchain sur la société avait été fortuit. Mais l'article auquel je fais référence montre que ce n'est nullement le cas: @dantheman sait ce qu'il fait lorsqu'il conçoit ses systèmes basés sur une blockchain comme des outils pour, je cite "contrer le syndicat du crime organisé, que l’on appelle plus communément « gouvernement »". Plus précisément, il en veut au gouvernement américain qu'il perçoit comme "violent" (apparemment une des raisons étant ... l'imposition ...).

Gouvernement et Blockchain - le combat est inégal

Et pas dans le sens qu'on pourrait imaginer. Je crois en effet que la puissance de la blockchain, couplée à l'effet de surprise, transcende celle de tout gouvernement (pris séparément).

La première observation est que les gouvernements sont confinés par les frontières nationales. Et ils sont assez différents. Certains sont objectivement horribles, d'autres sont passables.

Mais il y en a certains qui sont assez, voir très bons, comme celui de mon pays de résidence. J'en parle dans un article de l'automne dernier: "Luxembourg - crucible of the future European society"

La blockchain en revanche ne connaît pas de frontières. Je lisais quelque part que les cryptomonnaies vont rendre l'expression "cross border payment" aussi absurde que l'expression "cross border e-mail".

Comme pour la fission nucléaire: la construction d'une centrale nucléaire a (ou peut avoir) un certain impact sur les marchés de l'électricité des pays voisins; et les effets d'une hypothétique explosion nucléaire ignorent également les frontières.

Il faudrait dès lors prendre conscience et assumer la responsabilité qui en découle. Est-ce qu'il est raisonnable de déstabiliser voir détruire des gouvernements corrects simplement par "dommage collatéral" dans une "croisade" dirigée contre le gouvernement américain ?

Et lorsque je dis "déstabiliser voir détruire" je fais référence spécifiquement à la vision que j'explore dans cet article: "Blockchain and the End of the Western Civilization"

Balayer le "mauvais" ne garantit pas le "bon" changement

C'est la faute logique la plus dangereuse que semble faire Dan. En effet, il dirige la révolution blockchain contre le gouvernement américain. Laissons de côté le comportement cavalier à l'égard de tous les autres gouvernements (ce n'est pas son problème). Mais croire qu'il est suffisant de détruire quelque chose considéré "mauvais" pour qu'automatiquement le remplacement soit "bon" est une idée non seulement fausse mais très dangereuse.

Et nous l'avons vu sans cesse avec les révolutions, depuis la Révolution bolshevique de 1917 jusqu'aux "printemps arabes".

zarskoe-foto.jpg
source

Au moins dans un premier temps, c'est bien le pire qui chasse le mal! Par ailleurs, ce serait bien que quelqu'un le rappelle à Besancenot, Mélenchon et Artaud ...

14RUSSIE-23-fevrier-2010-a-moscou-pour-marquer-l-ancienne-fete-de-l-armee-rouge.jpg
source

J'explore plus en détail les raisons de cela dans un autre article récent, "Steemit and the fractal society".

Au fond, il est très vraisemblable que les gouvernements que nous avons aujourd'hui, obtenus suite à une évolution naturelle des sociétés humaines à travers le globe, soient à peut près ce que nous, humains avec des travers bien connus, soyons capables de former en l'état actuel de notre évolution.

De plus, recommencer sur des "bases saines" (selon @dan) ne garantit en rien que nous ne finirons pas par retomber dans les mêmes travers que nos prédécesseurs, par reproduire des schémas de gouvernance en tout point similaires à ceux qu'a traversé l'humanité au cours de son histoire!

Ce serait un cas similaire à celui de l'ontogénie (des nouvelles sociétés "blockchain") reproduisant la phylogénie (de la société humaine qui a abouti à son invention)
1410116500.jpg
source

Exploitons la blockchain pour faire progresser les sociétés actuelles

Si vous acceptez que le risque qu'une dissolution des structures de gouvernance actuelle (aussi mauvaises soient elles mais tout de même objectivement pas si mauvaises) est trop grand pour être pris à la légère, alors il faut accepter que la conduite responsable est de penser comment utiliser la blockchain comme un scalpel ou un bistouri plutôt que comme un boulet de démolition.

Il faut accepter qu'il faut ajouter la puissance de la blockchain à nos sociétés actuelles plutôt que l'employer contre toutes les structures existantes sans discernement. Je donne un exemple concret de ce que j'entends par cela dans cet article : "Toward a pan-EU blockchain infrastructure"

Oui donc à des constructions qui enveloppent une blockchain dans une constitution (formelle comme dans EOS ou informelle, comme pourrait développer Steem comme aboutissement des débats autour des robots qui votent). Oui aux communautés d'entre-aide et au revenu de base. La blockchain rend cela possible en cassant le monopole de l'état sur la création d'argent, comme je l'explore dans un autre article, "Blockchain revolution: Money and Credit"

Mais il ne faut pas se leurrer, car ...

La violence reste une "stratégie dominante"

La blockchain n'invente de ce point de vue pas un nouveau "jeu", elle altère les règles du même "jeu". Il est fondamental de comprendre la différence. Dans ce jeu, les humains restent nécessaires pour donner du sens à la blockchain et les humains restent vulnérables à la violence.

Dès lors la théorie des jeux nous ouvre les yeux: la violence des gouvernements, la vraie violence, celle qui emprisonne des gens, voir pire, pas celle de "lever des impôts", reste une "stratégie dominante", quoi que fassent les "Gavin"-s, les "Vitalik"-s et les "Dan"-s de ce monde.

Dans le cadre de l'analogie de cet article, je comparerais cela au combat inégal opposant le Viet-Công, les "fils du pays" (les monde actuel, dont les gouvernements en sont l'émanation), à la puissante armée américaine.
tumblr_nbvctftUbA1rxmai6o4_500.gif
source

Jusqu'où sont Gavin, Vitalik et (surtout) Dan prêts à aller pour combattre une alliance de ces prétendus "syndicats du crime" ?

[English abstract starts here]

Dan Larimer is a visionary who realised the power of the blockchain in disrupting current governments.

He has indeed purposefully set out to use it against what he perceives as "government violence". He wants to use the blockchain technology for political revolution and he inspires many to think of all the good things that are not viable today but that the blockchain could enable such as:

  • mutual help communities
  • universal basic income and others

I contend that blockchain is indeed an extremly powerful technology and I compare it (using hyperbole) to nuclear fission. The latter can be used for good, to produce decarbonated energy, but also for very bad, as nuclear bombs.

I also note that actually blockchain is overall more powerful than today's governments (taken in separation), especially when adding the effect of surprise.

And this makes Dan's goal and vision particularly dangerous. First of all because his actions have several serious blindspots: when he says "government", he thinks "US government". Yet his "nuclear weapon" risk wiping out a great many governments, regardless of borders. Some of which are actually quite good.

Another logical fallacy is assuming that, because today's government is bad, disrupting it will automatically result in something better. That is seriously shortsighted, as chances are that the immediate replacement would be something much worse, for reasons largely explained in my past articles.

Third, once we wipe out the current governments and start building our blockchain kibbutzes, I argue that we are extremly likely to end up with something ... similar to what we fought to replace.

I therefore recommend that blockchain be instead employed to build metaphoric "powerplants" rather than "nukes" and help current governments improve, as I exemplify in "Toward a pan-EU blockchain infrastructure"

Finally, I warn against the illusion that blockchain could withstand a co-ordinated attack by several big governments. In a game with real humans, violence, real violence is still a "dominant strategy".

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Update on my pledge to "do unto others what I'd like others to do unto myself"

As a reminder for those who have seen the comment from transparency bot but have missed the previous episodes, I've explained the bot promotion idea in this post (synthetic) and prior to that in this post (longer explanation)

For those who have used steemauto to upvote my post after 30' of posting here are the curation rewards: between 2.5 and 4 times the voting power spent (with steem at $2).

If you don't understand why 0.021 SP for instance is about 4 times $0.013 you need to read the longer explanation post.

blockchain-et-fission.PNG

Compare that to curation rewards for people who only upvote my posts AFTER the bots because they've seen it "trending" on some tag possibly:

after-bots.PNG

Compare the curation rewards of @vonaurolacu (0.021 SP for a vote worth $0.013 by voting 30' after I published) with the curation rewards of @ileana56 who, by voting AFTER the bots only receives 0.001 SP for a vote of similar weight ! 21 times less curation rewards !

Also, inspect the typical curation rewards of my posts

percentage-curation.PNG

and compare to what you learn from this post of @themarkymark

Authors get paid when people like you upvote their post.
If you enjoyed what you read here, create your account today and start earning FREE STEEM!
Sort Order:  

Salut @sorin.cristescu !
Effectivement, c'est toujours le pire qui chasse le meilleur à court terme. Il suffit d'imaginer que le Bitcoin remplace les monnaies actuelles : la distribution de la richesse (concentration) est encore pire pour le Bitcoin que pour les monnaies "fiat". La technologie serait une évolution mais le résultat une régression - quid du prélèvement de l'impôt ? des prestations sociales ? On voit le résultat pour une baisse de 5 euros des APL (aussi absurde soit cette baisse), donc imaginons du jour au lendemain l'arrêt de toutes les aides sociales. Les pertes seraient bien plus élevées que les gains.

Comme nous l'avons évoqué dans nos discussions (et grâce à quoi j'ai pu prendre conscience de certains faits), il vaut mieux s'employer à utiliser cette technologie à bon escient et améliorer notre condition actuelle que de vouloir "révolutionner" le système (et je remarque que la seule révolution dont la majorité parle est monétaire - et personnellement, aucune des crypto-monnaies actuellement sur le "marché" ne résoud les problèmes actuels - les disparités économiques (trop extrêmes pour être saines et jour un rôle incitatif, de moteur de croissance), la mauvaise répartition (transmission, héritage) et la mauvaise utilisation (actionnariat, spéculation) de la masse monétaire.

Le seul moyen pour "révolutionner" réellement le système serait de faire un nouveau type de moyen d'échange, et la première règle serait bien entendu qu'il ne puisse être échangé contre un exitant (de type "monnaie"). Qui dit que les actuels créateurs de monnaies "fiat" et les principaux détenteurs de cette même monnaie ne possèdent dejà pas une grande partie du "supply" des crypto-monnaies ?
On ne pourrait pas changer le monde en pensant toujours comme dans l'ancien, juste parce que la technologie est nouvelle.

Toujours un plaisir de lire tes articles !
Bonne nuit.

·

quid du prélèvement de l'impôt ? des prestations sociales ?

Justement c'est contre l'impôt que @dantheman s'insurge. Il considère que le fait de devoir payer des impôts constitue une violence de la part de l'état. C'est une vue assez répandue aux US et très sur-représentée dans la population crypto. Quand tu as quelques centaines de millions tu ne penses pas aux prestations sociales. La société américaine est très ségrégée, tu ne les vois même pas, tu ne les croise jamais, les gens qui bénéficient des prestations sociales. Du coup tu as l'impression que le gouvernement te viole en te prenant des impôts. Et que ceux qui recoivent des prestations sociales sont des lazy losers.

La vue est toute différente en Europe. Le problème étant que la blockchain ne connaît pas les frontières ...

Merci pour ton commentaire.
Bonne nuit

·
·

C'est tout à fait juste. Et c'est bien pour ça que je ne me reconnais pas dans cette fameuse "révolution" de la blockchain (étant donné que la majorité de la population crypto associe blockchain et currency et ne voit pas la technologie comme telle mais uniquement comme un moyen de se libérer de l'opression des états - au niveau monétaire). On reste dans la philosophie de l'ancien monde. Le profit avant les Hommes.

Quand ils se feront kidnapper et torturer pour leurs clés privées, ils regretteront d'avoir lutté avec autant d'insistance contre ce fameux "état opresseur" (je ne leur souhaite pas bien entendu, mais comment peut-on avoir une vision aussi bornée quand on est suffisamment intelligent - ouvert d'esprit, avide, cupide, opportuniste, je laisse le choix de l'adjectif - pour comprendre l'intérêt d'une technologie comme la blockchain ?). Qui restera-t-il pour faire respecter la règle de propriété privée une fois l'état disparu ? Il faut tout de même être conscient que c'est grâce au monopole de la violence légale que détient l'état que les riches ne sont pas depuis longtemps dépossédés de leurs biens par les plus modestes.

Je pense que la vraie révolution (pour le côté currency) serait une monnaie où l'inflation :

  • serait générée par la base ( versée directement aux personnes physiques, remplaçant - ou complétant - les prestations sociales) et non par le haut (je pense qu'on pourrait en profiter pour retirer le chapitre "théorie du ruissellement" des manuels académiques)
  • servirait à alimenter un système de sécurité sociale au coeur même de la blockchain, permettant ainsi une couverture universelle indépendante de votre lieu de résidence ou de votre niveau de vie.

Malheuresement, ce qui intéresse les créateurs de cryptomonnaies actuelles est le gain rapide avec l'arrivée la plus expresse possible sur les exchanges. Comment peut-on espèrer que les crypto-monnaies remplacent les monnaies actuelles si celles-ci ne résolvent que les problèmes rencontrés par les fameux "1%" (allez disons 10% pour ratisser vraiment large) ? Ce ne sera pas par lobbying, car ils possèdent les planches à billets, donc même pour eux les cryptos n'ont aucune valeur ajoutée.

Avant même de te répondre, je souhaite infiniment te remercier pour avoir écrit ton texte en français !
Il faudra le temps pour le digérer.

Je comprends bien ton argumentation, mais il me semble un peu trop optimiste.
Ca me fait penser à une citation de Churchill
« La démocratie est le pire des régimes - à l'exception de tous les autres déjà essayés dans le passé. »

Et il est vrai que nous sommes des enfants gâtés dans certaines de nos réflexions.

Par contre, la démocratie n’a pas besoin de la Blockchain pour être détruite, que fera la prochaine crise ? Nos démocraties sont-elles vraiment si résilientes malgré notre « expérience » ?

La Blockchain pourrait sans doute l’améliorer... ou la détruire... mais ce ne sera pas sa faute. Il faut savoir sur quelle base se fonde cette vague.

  • l’opensource
  • l’explosion des échanges d’informations
    Ces deux leviers permettent la création d’outils de plus en plus difficilement maîtrisable par les gouvernements.

Et admettons qu’ils arrivent à faire une réglementation optimale, il y a toujours un « illuminé » qui ira créer un nouvel outil résistant à la coercition etatique (qui contourne la loi ou la rend caduque).

De là, une course contre la montre est lancée entre populisme (ou idéalisme fantasmé) et un gouvernement et une nation en capacité de répondre au besoin de son peuple.

Un libéral (pas libertarien) répondra qu’il ne faut pas attendre de solution de l’etat (Nounou), mais d’un processus itératif amené par le marché (dans sa vision la plus large).

(Désolé, j’ai écrit sur mon smartphone dans la rue :) )

·

C'est possible que ce soit "trop optimiste". Il faut aussi prendre en compte peut-être les études montrant que les français sont parmi les peuples les plus pessimistes au monde ! :-)

Moi je suis plutôt optimiste de nature

Et oui, de toute façon la faute ne sera pas à la technologie mais à l'usage que les gens en feront

Félicitations @sorin.cristescu pour cet article de qualité !
Ce post a attiré l'attention de @louishugo.
Il a été soumis à l'équipe de curation de @steemalsace .

S'il est choisi, il apparaîtra cette semaine dans un article de curation rédigé par l'équipe de @steemalsace ! Et upvoté par le parcours de curation de @steemalsace !

Répondez à ce commentaire si vous acceptez ou refusez, et si vous acceptez vous nous accordez le droit de partager votre article en utilisant une image de votre article.

En acceptant vous avez une chance de recevoir des récompenses et une visibilité supplémentaires.

Vous pouvez suivre @steemalsace pour en savoir plus sur le projet et voir d'autres articles qualitatifs francophones ! Nous visons la clarté et la transparence.

Rejoignez le Discord SteemAlsace


IMPORTANT : @steemalsace ne cautionne pas le contenu plagié (texte, image), la pornographie ou les messages incendiaires. On se réserve le droit de retirer les votes de n'importe quel article et de placer les auteurs figurant sur la liste noir de @steemalsace. Si vous voyez @steemalsace voter sur des contenus douteux, contactez-nous sur le Discord SteemAlsace dans la salle dédié a cet effet.

@louishugo, humain de @steemalsace .

·

Merci pour votre appréciation. J'accepte, bien entendu.

I will start with this.

Finally, I warn against the illusion that blockchain could withstand a co-ordinated attack by several big governments. In a game with real humans, violence, real violence is still a "dominant strategy".

The only way in which Blockchain and Bitcoin protocol can be wiped out is to go back in time. Period.
Governments are not something to fight against, but the corruption inside the majority of the goverments today it is. Have a look at Estonia and how Blockchain improved everything related to the way a country is governed 😉.
Think of Blockchain as the remedy for a rotten society. As a new but essential tool against monopolies and censorship, we really need it 😁.
We are in the dawn of a new age, the game itself is changing now 😤.

·

of course what is known can hardly become unknown ... at least until you realize, as I've pointed out in "Blockchain and the End of the Western Civilization" that the Romans were able to build incredible things that people 100 or 200 or 300 years later ... forgot (for all practical purposes). It did not take a literal "going back in time" but it was as if humanity itself had been hit hard on the head and the blow threw it back in time in terms of capabilities.

For as long as humans are mortals made of flesh, blood and pain, real violence will be a dominant strategy. Even against bitcoin and the blockchain

Other than that, I fully agree with you

·
·

Now, I fully agree with this statement.

For as long as humans are mortals made of flesh, blood and pain, real violence will be a dominant strategy. Even against bitcoin and the blockchain

I just like to look at the brighter side 😁. Btw, you are way to well prepared, my arguments have no chance 😅.

Thanks, again a very great quality post. We are lucky to live in this moving time. „But let's not kid ourselves, because...“ as the saying goes, "Good things take while."

·

Congratulations @sorin.cristescu! You have completed some achievement on Steemit and have been rewarded with new badge(s) :

Award for the number of posts published

Click on any badge to view your own Board of Honor on SteemitBoard.

To support your work, I also upvoted your post!
For more information about SteemitBoard, click here

If you no longer want to receive notifications, reply to this comment with the word STOP

Upvote this notification to help all Steemit users. Learn why here!

Félicitations @sorin.cristescu pour cet article de qualité !

Ce post a attiré l'attention de @louishugo.
Il a été soumis à l'équipe de curation de @steemalsace .

S'il est choisi, il apparaîtra cette semaine dans un article de curation rédigé par l'équipe de @steemalsace ! Et upvoté par le parcours de curation de @steemalsace !

Vous pouvez suivre @steemalsace pour en savoir plus sur le projet et voir d'autres articles qualitatifs francophones ! Nous visons la clarté et la transparence.

Rejoignez le Discord SteemAlsace


IMPORTANT : @steemalsace ne cautionne pas le contenu plagié (texte, image), la pornographie ou les messages incendiaires. On se réserve le droit de retirer les votes de n'importe quel article et de placer les auteurs figurant sur la liste noir de @steemalsace. Si vous voyez @steemalsace voter sur des contenus douteux, contactez-nous sur le Discord SteemAlsace dans la salle dédié a cet effet.

@louishugo , humain de @steemalsace .

Your status is good hopefully can entertaining the lovers of steemet you may succeed in steemet..steemet extraordinary