Être père pendant la grossesse : qu’est-ce un « bon » et « futur père » ?

in fr •  10 months ago 

paternité.jpg

F. Hurstel, neuropsychiatre, nous explique que « la fonction de tiers symbolique œdipien qu’assumaient les pères subit une fragilisation sans précédent » dans « Penser la paternité contemporaine dans le monde occidental ».

Et il en est un fait avéré, la place du père et ses rôles ont tellement évolué qu’il devient difficile pour eux de s’identifier à un modèle qui ne soit pas désuet, ou même carrément dépassé.
Longtemps en psychanalyse on a cru qu’il fallait cantonner le père à celui qui coupe le cordon, autant physiquement que psychiquement. Une idée Freudienne qui date et perdure encore malheureusement dans certains esprits. Alors que les pères d’aujourd’hui n’ont qu’une envie : réinventer leur paternité ! Une paternité qui leur ressemble, sans clivage et sans prétention. Cependant, ce serait mentir que de dire que le sexisme ambiant et pesant dans notre société n’a pas d’impact sur la représentation qu’ont les hommes de ce que devrait être leur propre rôle : le « pater familias » rôde encore, tel le poids du monde sur les épaules d’Atlas.

On assiste donc à un vrai tiraillement et à une incapacité à trouver « leur place ». D’autant plus lorsque le bébé est encore dans le ventre de la mère. Généralement, les femmes conscientisent plus facilement l’arrivée d’un enfant puisqu’elles le portent en elles. Mais alors que la femme vit sa grossesse comme le début de sa parentalité, il est plus délicat pour le futur père de se projeter avec un nouveau-né. Il tente alors pendant cette période de soulager sa femme des divers maux de la grossesse ; de lui prendre une part de sa charge mentale en s’occupant du foyer et des tâches administratives , etc… La femme, elle, peut alors pleinement et plus délicieusement savourer ces 9 mois de fusion avec bébé. Une relation à deux se crée donc naturellement et physiologiquement entre la mère et le bébé.

Alors oui, bien sûr, quel bonheur de poser la main sur le vendre de sa femme espérant patiemment quelques coups de ce petit être ; et que de beaux moments lors de certaines préparations à la naissance qui permettent au père de prendre place. Mais là encore, l’homme ne peut trouver une place qu’auprès de sa femme et non directement auprès de son enfant ( puisque la barrière physique est bel et bien le corps de sa compagne ).

Ainsi, il semble évident que l’implication du père ne sera jamais la même que celle de la mère ; cependant les places et rôles à avoir ne doivent pas pour autant être empreints des préjugés culturels et éducatifs que nous avons. Chaque homme - comme chaque femme - est un individu à part entière, avec ses potentialités et ses caractéristiques propres. On devient dès lors le futur parent en lien avec ce que nous sommes déjà. Nul besoin de chercher ailleurs des modèles de comparaison, comme notre père, notre oncle, notre voisin, notre ami… on peut simplement s’inspirer du meilleur chez chacun et construire ainsi sa propre parentalité. Un père a alors toute sa place lors des rendez-vous gynécologiques si les deux partenaires le souhaitent, ou bien lors de la préparation à la naissance ( qui devrait d’ailleurs comporter un rendez-vous spécialement pour les pères, certaines sages-femmes le proposant déjà ! ), ou encore pour choisir les futurs vêtements de bébé ( tâche souvent réservée à la future maman )…

Finalement, ce moment de la grossesse peut permettre aussi à chaque homme de se réinterroger sur ce qu’il veut, sur ce qu’il souhaite, sur ce qu’il attend ou s’imagine, afin de savoir quel homme il souhaiterait être pour offrir le meilleur père possible à son futur enfant.
Et pour cela, on a jamais trop de 9 mois…

Elodie.


🎁 Reçois GRATUITEMENT 7 fiches bienveillance pour prendre soin de toi toute une semaine, en cliquant ici: https://ailesetgraines.com/semainebienveillance/


➡️POUR NOUS RETROUVER SUR TOUS NOS RESEAUX SOCIAUX :
▪️Notre site: www.ailesetgraines.com
▪️Notre chaîne Youtube: https://www.youtube.com/ailesgraines
▪️Notre page Facebook: https://www.facebook.com/ailesetgraines/
▪️Notre compte Instagram: https://www.instagram.com/ailesetgraines/
▪️Notre compte Steemit: https://steemit.com/@ailesetgraines
▪️Notre compte Pinterest: https://www.pinterest.fr/AilesetGraines/


👉 Nous vous accompagnons également dans votre parentalité: https://ailesetgraines.com/accompagnement/

👉 Je propose également des séances individuelles en développement personnel et/ou familial: https://ailesetgraines.com/coaching-personnel/
👉 Besoin d’un accompagnement dans votre communication en couple ou en famille: https://ailesetgraines.com/mediation-en-ligne/

Authors get paid when people like you upvote their post.
If you enjoyed what you read here, create your account today and start earning FREE STEEM!
Sort Order:  

Très beau sujet, pas toujours facile à aborder avec les principaux concernés!

Personnellement, j'ai constaté qu'aujourd'hui, ce n'est pas uniquement "l'homme" ni même "la société" qui crée sa place en tant que père, mais plutôt "le couple". Car un homme aura toutes les peines du monde à trouver sa place si la maman ne lui en laisse aucune...

C'est mon propre frère qui m'avait donné cette astuce. Il m'avait simplement dit : " Si tu veux que ton homme s'occupe de ton fils et ait sa place auprès de lui, laisse le faire! Ne soit pas toujours derrière lui à lui dire quoi faire. Ça ne sera sans doute pas fait comme TOI tu le ferais, mais ça ne veut pas dire que ce sera mal fait... Si tu es TROP présente, jamais ton homme ne pourra se sentir assez en confiance pour prendre SA place."

Et effectivement... j'ai pu constater de nombreuses fois, dans notre foyer mais dans les autres aussi, que les pères étaient beaucoup plus investis avec leurs enfants (et épanoui) quand la mère n'était pas toujours en train de les reprendre sur ce qu'ils avaient fait!

Merci pour ce beau texte en tout cas!

·

ah mais oui totalement d'accord, c'est vraiment une danse à deux pour le coup. Parfois certaines mères ne lâchent pas car elles surinvestissent leur rôle de mère, ça leur donne une importance et leur garantie une importance, du coup elles ont bien du mal à lâcher là-dessus, car c'est toute leur identité. :( Mais c'est un cercle vicieux car personne ne sort épanoui de cette relation.

·
·

Tout dépend aussi de l'investissement que veut y mettre le père. Tous ne sont pas prêt à s'investir totalement, beaucoup restent encore avec l'image du père "pourvoyeur", même si j'ai la sensation que cette vision recule de plus en plus.

Je crois qu'en quelque part, dans un couple, cette danse se contrebalance aussi: devant un père qui cherche peu à s'investir, la mère prendra plus de place. Bien sûr, cette dernière peut aussi chercher à encourager le père à prendre plus de place. Mais forcément, si lui s'y refuse, fuit, ou ne sait jamais comment s'y prendre, la mère n'aura pas le choix de prendre plus les devants. Au risque parfois d'écraser l'autre le jour où il décide qu'au final... il veut prendre sa place!

Rhalala... ce n'est pas simple de trouver l'équilibre dans tout ça! Comme toujours, la communication est primordiale, mais du côté des papas, là aussi c'est une autre histoire! :D

Congratulations @ailesetgraines! You have completed the following achievement on Steemit and have been rewarded with new badge(s) :

Award for the number of posts published

Click on the badge to view your Board of Honor.
If you no longer want to receive notifications, reply to this comment with the word STOP

Do not miss the last post from @steemitboard:
SteemitBoard World Cup Contest - Quarter Finals - Day 2


Participate in the SteemitBoard World Cup Contest!
Collect World Cup badges and win free SBD
Support the Gold Sponsors of the contest: @good-karma and @lukestokes


Do you like SteemitBoard's project? Then Vote for its witness and get one more award!