Brève histoire de la monnaie

in money •  11 months ago

On sait tous ce qu’est la monnaie, que ce soit par le fait de faire nos comptes, ou de payer nos courses en espèces. Un enfant sait aussi ce que c’est, il ne saisit peut-être pas tout à propos de celle-ci, mais il sait que pour obtenir un jouet il faut payer.

C'est pourquoi nous allons parler un peu de l'histoire de la monnaie.

Les plus anciennes pièces de monnaies ont été retrouvées en Lydie (aujourd’hui la province de Manisa en Turquie). Elles furent frappées par Gygès (roi de Lydie entre -708 et -687) ou par Alyatte II (roi de Lydie de -617 à -560, père de Crésus). Ces pièces de monnaie étaient faites d’électrum, un alliage d’or et d’argent naturel rencontré dans le fleuve Pactole, proche de Sardes, l’ancienne capitale du royaume de Lydie.



Source, une pièce d'électrum.

Pourtant, le commerce existait bien avant ça, et la monnaie avait une tout autre forme, depuis bien longtemps, et je parle ici de Préhistoire, l’homme utilisait ce que son habitat avait à lui offrir, des matières naturelles, comme la pierre, du sel ou des pierres précieuses. Des objets issus de l’artisanat, comme du tissu, ou de l’alcool, mais aussi des produits issus de la chasse, ou de l’agriculture, comme du blé, des peaux de bêtes ou du tabac.

Aussi, les comptes, ou « monnaie scripturale », entendez par là, un système assez proche de nos comptes en banque aujourd’hui, existe depuis bien longtemps, durant l’Égypte antique notamment où on dispose d’unités de compte similaires à la livre et à l’once, ou le pied et le pouce. Bien que ce système soit efficace au début, il devient difficile de tout gérer lorsque les échanges s’intensifient, c’est pourquoi, la « monnaie fiduciaire », entendez cette fois, les pièces de monnaie (et les billets bien plus tard) apparaît afin de simplifier le commerce. Il n’est donc plus seulement question de troc mais d’économie de marché.

C’est durant l’ère romaine que la monnaie voit son utilisation globalisée. Rome se met à faire ses propres pièces (IIIè siècle av. J.-C.) près du temple de Junon Moneta, c’est d’ailleurs de ce terme « Moneta » d’où vient le mot « monnaie » voulant dire « celle qui donne l’alerte, qui conseille ». Le denier est la première pièce frappée (un X) à posséder une valeur stricte, à savoir dix as, qui sont de petits lingots de bronze. Plus tard, sous le règne d’Auguste (Ier siècle ap. J.-C.), le système monétaire est revu sur le principe du trimétallisme (or, argent et bronze/cuivre), l’aureus est une pièce de 8 g d’or, le dernier d’argent vaut 1/25e, tandis que ce dernier vaut 4 sesterces de bronze.



Source, un aureus frappé par Septime Sévère, IIè siècle.

Les pièces de monnaie ne sont alors plus qu’un moyen simple de commercer, elles deviennent de véritables objets de pouvoir. Une cité, ou une nation capable de frapper sa propre monnaie peut finir par asseoir son influence économique sur ses voisines. Ne pouvant suivre le cours de cette monnaie, les nations voisines sont contraintes de s’aligner, adoptant ainsi la monnaie du « vainqueur », perdant leur influence.

Durant le Moyen Âge, en Europe, la monnaie est utilisée par les puissants, nobles et riches marchands. La valeur de la monnaie est alors définie par son poids en or ou en argent. Le système féodal ne permettant pas de véritable liberté économique. Les pauvres quant à eux n’ayant pas accès à ces monnaies s’adonnent au troc.

Plus tard, pendant la Renaissance, le commerce international se développe, la banque que l’on connaît aujourd’hui fait son apparition, Venise, ville indépendante devient la plateforme monétaire du monde, car elle décide du cours de l’or et de l’argent entre l’Orient et l’Occident. Le système bimétallique (or, argent) sera utilisé jusqu’au XIXè siècle.

Contrairement à la Chine qui utilisera du papier-monnaie durant le Moyen Âge. Les premiers billets de banque apparaissent en Europe durant le XVIIè siècle à Stockholm. Il faudra attendre 1803, pour que la Banque de France émettent ses premiers billets de banque, ce n’est que cinquante ans plus tard que le billet de banque sera utilisé couramment en France.



Source, un billet de 100 francs de 1862.

C'est la Première Guerre mondiale qui marque la fin des monnaies basées sur les métaux précieux, l'argent n'était d'ailleurs plus vraiment utilisé, les États étant incapables de rembourser leurs dettes en or. Après la Seconde Guerre mondiale, toutes les monnaies s’alignent sur le dollar américain.

Pour conclure, les devises sont diverses et nombreuses, aujourd’hui il est étrangement plus difficile de faire changer sa monnaie en une autre. Autrefois la monnaie possédait une valeur basée sur son poids en or ou en argent, tandis que de nos jours, un billet de banque, que sa valeur soit de 10 ou de 100 euros, son coût en tant qu’objet est très faible.

Sources et si tu veux approfondir voici un lien vers une vidéo Youtube.


Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne année 2018, ces trois dernières semaines j'étais malade comme un chien, ce qui explique mon absence sur Steemit.

Je redémarre la machine tranquillement et je vous dis à la prochaine,

La bise cordiale !

Authors get paid when people like you upvote their post.
If you enjoyed what you read here, create your account today and start earning FREE STEEM!
Sort Order:  

Super article ! Merci.

·

Pas de soucis :p

Bel enrichissement culturel, merci pour ta contribution à notre savoir !

·

Amen, j't'en prie pélo

Congratulations @grandphilippe! You received a personal award!

1 Year on Steemit

Click here to view your Board of Honor

Support SteemitBoard's project! Vote for its witness and get one more award!