Un danger existerait-il avec les supervirus ?steemCreated with Sketch.

in francostem •  22 days ago 

Il y avait Superman, Super Mario et maintenant il y a les ... supervirus.

image.png
Après les virus, il faudra compter avec les supervirus !

Au travers différentes lectures, j'ai découvert, qu'en plus des virus, il existe désormais des supervirus et que le risque de pandémie est réel.

Vivre est décidément bien dangereux : pollution, réchauffement climatique, diminution des ressources naturelles, accroissement du nombre d'êtres sur la planète bleue, bêtise humaine ... et maintenant les supervirus ! Arrêtez, la coupe est pleine !

C'est quoi un supervirus ?

C'est un virus très pathogène, une nouvelle souche virulente pour laquelle aucun traitement efficace n’a encore été mis au point. Autant dire que le danger serait réel si de tels virus venaient à se répandre puisque aucun vaccin n'existe pour les combattre. La pandémie serait dramatique !

L'OMS (Organisation Mondiale pour la Santé), a même référencé, au début 2019, les supervirus dans sa liste des 10 menaces majeures pour la santé, à la seconde place derrière la pollution de l'air et le réchauffement climatique mais devant l'absence de vaccination, le VIH, la Dengue, ....

Où les trouve-t-on ?

J'imagine que personne n'a envie de faire connaissance avec ces monstres tueurs. Ceci étant sachez que l'on peut les trouver dans 2 endroits : les laboratoires et sous le permafrost.

Création de supervirus en laboratoires :

image.png
Les laboratoires : créateurs de supervirus

L'affaire n'est pas nouvelle mais remonte à 2011, date à laquelle 2 équipes de chercheurs (l'une menée par le virologue néerlandais Ron Fouchier et l'autre par Yoshihiro Kawaoka) ont réussi, par des protocoles différents, à obtenir une souche mutante - dangereuse pour l'Homme - du trop célèbre H5N1 (grippe aviaire).

Emergence de supervirus du permafrost :

image.png
Le permafrost, une protection naturelle

Le permafrost (ou pergélisol, en français) est une partie profonde d'un sol constamment gelé durant au moins deux ans. Cela rend, de facto, cette couche imperméable.
Mais le réchauffement climatique fait, hélas, fondre ce permafrost (qui représente tout de même 20% de la surface du globe). Cela pourrait réveiller et faire remonter à la surface de la Terre, des virus géants, d'une autre époque, et mortels pour l'homme.

Cette menace bactériologique est réelle d'autant, qu'en 2014, un virus géant (taille supérieure à 0,5 micromètre), dénommé Pithovirus sibericum, a été isolé dans une carotte de glace vieille de 30.000 ans extraite du permafrost sibérien, en Russie.
Ce virus a pu être ranimé mais, fort heureusement, il est inoffensif pour l'homme et l'animal. Mais qu'en est-il pour les autres supervirus encore endormis sous la gangue du permafrost ?

Pourquoi créer de tels supervirus ?

On peut, effectivement, se poser cette question concernant l'utilité de créer, par l'homme, des supervirus potentiellement dangereux pour nos vies.
C'est comme l'histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide : tout dépend de notre ressenti.

D'un côté, l'on peut dire que cela est complètement irresponsable de la part de certains chercheurs jouant aux apprentis sorciers et ce, pour différents motifs :

↪ Que se passerait-il en cas de catastrophe dans ces laboratoires (incendie, séisme, inondation, attentat, ...) libérant, de façon non intentionnelle, un ou plusieurs supervirus ?
↪ Risque de mauvaise manipulation au sein du laboratoire et créant ainsi le point zéro d'une pandémie.
↪ Accroître les risques actuels en transformant des virus pour qu'ils deviennent transmissibles d'homme à homme.
↪ Quelle en serait l'utilisation faite par des bioterroristes s'ils venaient à en posséder ?
↪ Et quid si les militaires d'un pays possédaient une telle arme ?
↪ ...

Mais d'un autre côté, l'on peut également arguer que :

↪ Cela permet de comprendre les éventuelles mutations des virus et, ainsi, d'être en mesure de préparer des vaccins efficaces ... utiles, le jour où la pandémie sera avérée.
↪ Possibilité de conduire au progrès scientifique amenant d'autres découvertes pour préserver la race humaine.
↪ ...

image.png

Les supervirus constituent donc un nouveau risque pour l'humain. Pour l'instant, il n'est que potentiel mais il ne faudrait pas qu'ils soient déclenchés par notre folie ou par celle du réchauffement climatique.
Il convient donc de s'y préparer mais, le plus difficile est de savoir comment !
Si vous avez des idées sur le sujet, n'hésitez pas ...

Authors get paid when people like you upvote their post.
If you enjoyed what you read here, create your account today and start earning FREE STEEM!
Sort Order:  

J'ai vraiment bien aimé votre article !
De plus dans quelques dizaines d'années se rajouteront aussi les bactéries super-résistantes qui tueront encore plus que le cancer aujourd'hui. Mais ça c'est une autre sujet, sur l'usage abusif des antibiotiques ...

Des informations qui suscitent la curiosité mais aussi une certaine méfiance. Bon article. Upvoté à 100% !



This post has been voted on by the SteemSTEM curation team and voting trail. It is elligible for support from @curie and @minnowbooster.

If you appreciate the work we are doing, then consider supporting our witness @stem.witness. Additional witness support to the curie witness would be appreciated as well.

For additional information please join us on the SteemSTEM discord and to get to know the rest of the community!

Please consider using the steemstem.io app and/or including @steemstem in the list of beneficiaries of this post. This could yield a stronger support from SteemSTEM.

Lors du ZEvent le chercheur/responsable de communication de l'institut Pasteur a parlé du permafrost sibérien qui fond comme neige au soleil et qui est actuellement sous haute surveillance du fait qu'il recèle en plus de virus connus (comme la peste noire) et d'autres que nous n'avons encore probablement jamais étudié. Entre ça et là mutation des virus de plus en plus résistant aux traitements il est clair que nous avons tout intérêt à y être bien préparé par une recherche médicale à la pointe

Merci @imtase de ton retour. Il est vrai que nous ne sommes pas toujours conscients des dangers qui nous guettent et qui peuvent nous détruire. Il faut être honnête, la majorité du grand public ne sait absolument pas ce qu'est le permafrost et s'en fout complètement. Et pourtant, sa disparition pourrait causer de graves ravages.... Soyons vigilants.

Ce post a été supporté par notre initiative de curation francophone @fr-stars.
Rendez-vous sur notre serveur Discord pour plus d'informations