# Une planète Terre existerait à 13 années-lumières ! #

in francostem •  5 months ago

Une planète Terre existerait à 13 années-lumières !

exo planete.png

Au départ régnait les ténèbres puis le "Big bang" a donné naissance à des éléments dont l'expansion est infinie : le temps, l'espace et la matière. Ils se sont développés au point de créer l'univers que nous connaissons.
Mais sommes-nous seuls ? Où existe-t-il d'autres planètes comme la nôtre ? Nous sommes à la veille de répondre aux questions que l'humanité se pose depuis 2000 ans !
Une autre Terre pourrait être aussi prêt de nous que l'est le système stellaire le plus proche...
Des Terres bizarres sous d'étranges soleil pourrait exister...
Il faut donc continuer à chercher parmi les milliards d'étoiles et les milliers de milliards de planètes que compte l'univers...

Victoria Meadows de l'université de washington nous explique qu'auparavant : "les hommes assis autour du feu regardaient les étoiles et imaginaient que celles-ci étaient d'autres feu autour desquels se réunissaient d'autres tribus".
Elle dit "qu'en résumé la vie a besoin de 3 éléments de base pour exister : un milieu liquide pour que se produisent des réactions chimiques et l'eau serait le meilleur élément pour cette opération, des composants de bases 'les molécules qui permettent de créer la vie comme le phosphore de l'ADN, et puis une source d'énergie".

Les planètes qui abritent des formes de vie comme sur la Terre ne doivent pas automatiquement ressembler à notre planète, elles sont probablement différentes.

Les exoplanètes ?

C'est une planète qui se trouve à l'extérieur du système solaire. Les astronomes en ont déjà découvert plus de 300 !
La plupart sont des géantes gazeuses, plus facile à trouver que notre Terre par exemple.
Geoffrey Marcy pense que "pour construire des instruments aptes à analyser des exoplanètes, nous devons anticiper quelles seraient les substances chimiques de leurs atmosphères. C'est pour cela que nous avons besoin de théories et de modèles".
Victoria Meadows qui travaille dans la modélisation des planètes et dirige le laboratoire des planètes virtuelles à l'université de Washington dit que : "le Virtual Planet Laboratory nous permet d'élaborer une simulation des planètes présentes dans l'espace, ainsi que leur environnement avant qu'on ne les découvre. Ainsi nous pouvons explorer leurs caractéristiques. Pour se faire, on prend un objet comme la Terre, on élimine le soleil et on le remplace par une étoile de taille et température différente. La modélisation permet d'obtenir d'autres Terres, étranges avec des plantes rouges vifs ou noires... Sur des planètes où la lumière est plus bleu les plantes absorberaient plus de lumière et refléteraient celle-ci, alors que sur des planètes plus sombres les plantes pourraient être noires..."

Sur une planète aquatique tournant autour d'une étoile enflammée de type M et envahie de radiations mortelles, la vie serait-elle possible ? Et bien oui ! On peut vivre jusqu'à 9 mètres sous l'eau et échapper aux pires embrasements et avoir assez de lumière pour effectuer une photosynthèse et survivre...

Notre technologie actuelle ne permet pas de photographier des exoplanètes. Donc les astronomes se servent d'une étoile du système solaire comme intermédiaire pour atteindre une planète. En observant la lumière de cette planète et qu'on la disperse avec un prisme on peut dire de quoi est constituer cette planète... C'est ainsi que l'on sait s'il y a de l'oxygène, si son atmosphère contient de la vapeur d'eau, du dioxyde de carbone et de l'oxyde d'azote.

exo planete (2).png

Les futures missions d'exploration dans l'univers

L'exploration d'autres Terres est un véritable défi technologique pour l'humanité !
Des scientifiques planchent déjà sur les outils nécessaires pour détecter des formes de vie sur une planète lointaine.
Chris McKay de la NASA nous explique : "La vie produit des gaz, elle pue, on peut la sentir... On cherchera des gaz à l'aide de spectromètres à haute résolution. Nous avons besoin d'analyser la lumière d'une autre planète comme la Terre afin de déterminer la composition chimique de son atmosphère".

Plus la planète serait éloignée de son étoile plus elle serait froide et à l'inverse plus elle est rapprochée et plus elle est chaude. Ainsi, à chemin entre les deux il y a un domaine que l'on appelle la zone habitable où la température est parfaite pour la vie. Elle est tempérée et l'eau peut s'y trouver sous forme liquide. L'eau est à la base de la vie, c'est l'élément critique qui permet aux réactions chimiques de se produire et parfois de faire naître des formes de vie.
Ces zones spécifiques avec de l'eau diffèrent leurs localisations : si l'étoile avoisinante est chaude de type O la zone sera plus éloignée, et si l'étoile est froide de type M la zone sera alors plus proche. Cela peut changer dans le temps car les étoiles ne sont pas stables.
Notre propre zone habitable, sur Terre aura changé dans quelques millions d'années quand notre soleil sera plus vieux et encore plus chaud...

Rien n'est fixe dans l'univers !

Lorsque la Terre s'est formée, son atmosphère était très différend de celui de nos jours...
Victoria Meadows et son équipe ont pour mission d'anticiper et d'élaborer d'autres modèles de planètes semblables à la nôtre. Elle dit que : "il ne serait pas intelligent de rechercher que des planètes riches en oxygène et au même stade de développement que nous. En effet, les mondes habitables peuvent être extrêmement différends."

D'autres civilisations intelligentes ?

Des civilisations intelligentes pourraient exister ailleurs dans l'univers...
Les astronomes Carl Sagan et Franck Drake ont soulevé ce problème par le passé. Drake a établie une équation (N=N* x f p x ne x fe x fi x fc x L/T g) selon laquelle : "il pourrait exister plus d'un million de civilisation rien que dans notre voie lactée". Son équation est une série de nombre qui tentent de déterminer les facteurs nécessaires pour estimer précisément le nombre de civilisations intelligentes dans notre galaxie.
Peter Ward professeur de géologie et paléontologie à l'Université de Washington, pense que : "Drake surestime largement le nombre potentiel de civilisations avancées qui existeraient sur d'autres planètes".
Les conditions nécessaires à la vie sont multiples. Nous, nous avons une Jupiter protectrice, car avec sa force gravitationnelle forte et son éloignement elle protège les planètes intérieurs d'impacts fréquents qui pourraient être catastrophiques, comme il y a 65 millions d'années sur Terre avec l'extinction des dinosaures...
Donc la position de la planète à l'intérieur de la galaxie est très importante pour favoriser la vie.
L'équation de Drake (élaborée dans les années 60) était une construction remarquable mais ne tient plus la route face aux avancées scientifiques de nos jours !
Les humains ne sont peut-être que le résultat d'un coup de chance cosmique ?

Une autre Terre existe-t-elle dans notre système solaire ?

Venus et Mars peuvent être deux exemples de planètes qui auraient raté leur évolution, elle se situe à la limite de la zone habitable mais n'ont pas évolué comme la Terre. Et il n'y a donc pas de vie ! Mars est trop froide et Venus est trop chaude et elles n'ont pas la taille de la Terre. La taille semble capitale pour durer dans le temps.

Greg Laughlin mène des recherches sur notre plus proche voisine galactique "Alpha du Centaure", il pense que : "ce serait l'étoile parfaite pour traquer des planètes du même type que la Terre, elle n'est qu'à 4 années lumières. Elle est proche, elle possède 2 étoiles comme le soleil, elle possède une quantité d'éléments lourds qui interviennent dans la construction d'une planète. Alpha du Centaure a une plus forte métallicité que le soleil et pourrait produire plus facilement des planètes. Avec 2 étoiles qui ont des orbites qui se chevauchent, il n'y a pas de géante gazeuse. On suppose que les planètes d'Alpha du Centaure sont du même type que Venus, Mars ou la Terre."

Et voilà le projet KEPLER de la NASA !

Kepler est un télescope spatial qui a pour mission de scruter les constellations du Cygne et de la Lyre, il prend image sur image. Le but est de repérer les étoiles dont la lumière faiblit.
William Borucki est le responsable de la mission Kepler, il s'agissait au départ d'observer une portion du ciel pendant 3 ans et demi. Les résultats seront utilisés pour réfléchir aux prochains outils que l'on construira pour les prochaines missions. Kepler n'est qu'une étape pour la suite. De nouvelles technologies de télescope sont en cours de développement afin d'observer directement une planète en dehors de notre système solaire.
Il faudra une technologie optique nouvelle pour créer ce chercheur de planète terrestre ! Pour le moment ce n'est pas au point...

exo planete (1).png

Kepler-186 f qui est une naine rouge et qui fait la moitié du soleil, forme un système exoplanétaire qui se compose de 5 planètes à ce jour. Elles se nomment Kepler b,c, d, e et f.
On a fait ces découvertes entre 2009 et 2013.
Et Kepler 186-f serait similaire à notre Terre mais on ne connait pas sa masse. Si il s'avère qu'elle est habitable, elle le serait pour très longtemps car une naine rouge peut vivre environ plusieurs dizaines de milliards d'années...
Vu son positionnement elle pourrait posséder de l'eau à sa surface mais rien n'est certain pour le moment !
Serait-ce une soeur jumelle de la Terre ? Son rayon serait 1,6 fois plus grand que la Terre.

Conclusion

Aujourd'hui, la route semble encore très longue pour découvrir une nouvelle planète Terre. Le télescope Kepler a une liste d'environ 5000 candidates potentielles dont il faudra étudier les caractéristiques. Pour le moment nous n'avons ni la technologie pour communiquer avec ces planètes et encore moins pour s'y rendre.
Nous pouvons juste continuer à espérer, à explorer l'espace, et à croire en la possibilité que d'autres civilisations intelligentes existent bien dans l'univers.

#Références : #

Un documentaire de Flight 33 Productions LLC
fr.wikipedia.org
www.futura-sciences.com

#Pour ceux qui souhaite en savoir plus, voici quelques liens qui parlent du sujet : #

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronomie-20-exoplanetes-potentiellement-habitables-decouvertes-62762/
https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronomie-exoplanete-si-vie-terre-etait-cas-tres-rare-61789/
http://www.lefigaro.fr/sciences/2017/12/28/01008-20171228ARTFIG00200-au-fait-c-est-quoi-une-exoplanete.php

Authors get paid when people like you upvote their post.
If you enjoyed what you read here, create your account today and start earning FREE STEEM!
Sort Order:  Trending

@guga34 j'aime bien quand tu dis, qu'elle n'est qu'à 4 années lumières. Nous serons probablement tous morts, le jour où l'homme parcourra cette distance. Mais c'est quand même le fun de se dire qu'il y a d'autres civilisations ailleurs.

·

Heloo :) Oui je suis bien d'accord avec toi ! On ne sera sûrement plus de ce monde le jour où l'homme atteindra ces exoplanètes :)
Mais accordons-nous un peu de rêve ;)

Merci pour cet article très intéressant !

·

Avec plaisir ! Merci de prendre le temps de le lire :)

Très bon article, merci de l'avoir rédiger ;)
Petite question cependant : peut être que j'ai raté un passage parce que j'ai lu certains passages un peu en diagonale, mais pourquoi tu commences par dire que la planète est à 13 années lumières, puis seulement à 4 ? :)
Bonne année, et bonne continuation !

·

Salut Reizak :) Merci pour ton commentaire !
En fait il y a plusieurs planètes détectées par le télescope Kepler. Je parle au départ de l'une d'entre-elles. Et à la fin je prends un exemple plus précis (la plus proche). En fait ce télescope a repéré plus de 5000 planètes, les scientifiques en ont pour très longtemps à tout analyser...
Ce qui est sûr c'est que c'est pas demain la veille que l'on pourra aller sur l'une d'entre-elles :)
Bonne année à toi aussi et à bientôt ;)

Au départ régnait les ténèbres puis le "Big bang" a donné naissance à des éléments dont l'expansion est infinie : le temps, l'espace et la matière.

Attention. La quantite de matiere dans l'univers est finie (et mesuree), et l'expansion de l'espace-temps est finie egalement.

Joli post a part ca :)

·

Merci Lemouth pour cette précision :)
Sympa ton commentaire ;)
Rendez-vous pour le prochain article...

Article enrichissant et une belle avancée scientifique ! Upvoté à 100% !

Je pense que je vais avoir un grand plaisir à te lire :)

·

Merci beaucoup ! C'est très encouragent ;)

J'ai pas tout compris, mais ça fait rêver. C'est déjà bien !

·

Lol :) Effectivement c'est un peu compliqué des fois...
Merci de me lire...

Super article très intéressant et très détaillé, merci.

·

Merci pour ton commentaire ;)