Exercice d'écriture : Les vikings

in fr •  2 years ago  (edited)

america-2029599_1280.png

Salut tout le monde !

De temps en temps je participe à un exercice d'écritures hebdomadaire où on nous donne un sujet imposé et il faut composer avec. Voilà donc l'un de ces exercices, j'espère qu'il vous plaira :

Sujet : Un groupe de Vikings, dont vous faites parti, naviguent sur la mer en direction de nouveaux territoires. Tous les Vikings sont attirés par le doux son d'une sirène, sauf vous. Faites tout ce que vous pouvez pour sauver l'équipage !

Journal de bord du capitaine Leif Erikson, fils de Erik le Rouge et fier explorateur nordique.

Jour 1 An Mil du calendrier chrétien :

Nous voilà partis, moi et mes 35 hommes d'équipage, pour découvrir de nouvelles terres vers l'ouest. Mon père n'a hélas pas pu nous accompagner bien qu'il en aurait été heureux, sa blessure étant trop handicapante pour un voyage en mer. Ce voyage est capital, nos colonies au Groenland souffrent du climat et nous devons trouver un nouvel endroit où vivre. Nous ne sommes pas les bienvenus vers l'Est alors nous partons vers l'Ouest. Selon Bjarni il y aurait des terres là bas, inconnues de nous autres. Elles sont sans doutes encore vierges et nous pourrons nous y installer. Ah ! J'espère qu'il dit vrai et qu'il n'a pas raconté ces histoires pour se vanter. Nous verrons bien. Le vent est avec nous la traversée devrait s'effectuer sans encombre si cela reste ainsi.

Jour 2 An Mil du calendrier chrétien :

Le vent continue de souffler dans le bon sens et nous avançons vers l'Ouest à toute vitesse, mes compagnons rament avec entrain, ce voyage leur plaît on dirait.

Jour 3 An Mil du calendrier chrétien :

Bon sang ça fait seulement trois jours et j'en ai déjà marre de la bouffe ! Brynjolf aurait pu faire des stocks plus variés tout de même … De la viande séchée, du poisson séché et du gruau, c'est tout ce qu'on aura pour toute la traversée … Ces nouvelles terres ont intérêt à avoir du raisin ! J'aime le raisin.

Jour 4 An Mil du calendrier chrétien :

Thor semble en colère, le vent tourne toujours dans la bonne direction mais bien trop fort, nous avons du replier la voile, les éclairs incessants nous aveuglent et notre drakkar peine à surmonter ces immenses vagues !

Jour 5 An Mil du calendrier chrétien :

La tempête s'est tue, la mer est plate. Je crois que celui à qui cela fait le plus plaisir c'est Gunnar, il a passé la moitié de la journée à vomir ses tripes à cause des mouvements du bateau la veille. Et ça se prétend Nordique … D'après mes calculs, nous sommes au tiers du voyage. Ludvig m'en a raconté une bonne, il paraît qu'il a entendu une femme chanter. Comme ci cela était possible, en pleine mer, sur un bateau de 36 hommes.

Jour 6 An Mil du calendrier chrétien :

Obligés de ramer, le vent ne s'est pas levé depuis la nuit. L'équipage est toujours aussi enjoué, cela facilite les choses. Mais comment font-ils pour être enjoués en mangeant du gruau ? Je ne comprendrai jamais.

Jour 7 An Mil du calendrier chrétien :

Voilà une semaine que nous naviguons, pour le deuxième jour consécutif, c'est à la rame que nous avançons. Je crois que mes hommes cherchent à se moquer de moi, Otmar et Asbjörn m'ont aussi raconter qu'ils entendaient une voix de femme chanter. Cela me rappelle une histoire, mais je n'arrive pas à me rappeler la quelle.

Jour 8 An Mil du calendrier chrétien :

Une immense tempête s'est levée pendant la nuit, nous sommes tous épuisés, lessivés. Mais pire encore, nous avons dérivé et je suis incapable de dire où nous sommes ! Le nombre de mes hommes à entendre ces chants a augmenté, de trois, il y en a maintenant dix ! Je me rappelle maintenant l'histoire que cela m'évoquait, une vielle légende nordique, celle des sirènes, ou plutôt les Margygr comme on les appelle. Ces créatures mi-femme mi-poisson qui cherchent à attirer les marins dans les profondeurs en les hypnotisant avec leur chant pour mieux les dévorer ensuite. J'espère qu'ils me font seulement une blague, sinon, notre situation est catastrophique.

Jour 9 An Mil du calendrier chrétien :

La situation s'est grandement dégradée, tout mes hommes entendent ce chant et semblent avoir l'esprit ailleurs, j'ai essayé de leur mettre de grands coups et de les secouer mais rien n'y fait. J'ai même tenter de leur boucher les oreilles avec de la laine de mouton mais ce chant entre directement dans leur tête. Je suis le seul à ne pas les entendre, seul contre trente cinq. De plus, nous sommes toujours perdus en mer, ce voyage est un véritable fiasco, je me demande comment faire pour nous en sortir.

Jour 10 An Mil du calendrier chrétien :

C'est incroyable ! Je n'en reviens pas, ces sirènes existent vraiment ! Elles sont apparues ce matin, elles étaient cinq. Leur chant est magnifique, elles aussi d'ailleurs. Mieux encore, elles parlent notre langue. Je ne sais par quel prodige cela est possible mais c'est un fait. Elles nous ont expliqué qu'elles chantaient pour les marins afin qu'ils se détendent et apprécient leur voyage. Elles nous ont proposé de nous guider vers notre destination. Je suis un peu méfiant mais … c'est ça ou une mort certaine.

Jour 11 An Mil du calendrier chrétien :

Les sirènes nous ont amenés vers une terre inconnue en une seule journée, notre dérive pendant la tempête a du nous porter dans la bonne direction finalement. Malheureusement ces terres faites de larges pierres plates ne sont pas le lieu idéal pour établir un camp en vue d'une colonisation. J'ai nommé ce territoire Helluland. Non seulement c'est rocheux mais en plus il y fait froid, nous cherchons quelque chose de mieux que le Groenland, ça ne convient pas. Pourtant il y a de la vie ici, nous sommes entrés en contact avec des autochtones. Leur vie a l'air difficile nous ne voulons pas les embêter plus longtemps, nous repartirons donc demain. Vers le sud cette fois pour trouver un nouvel endroit plus propice. Je n'ai pas pu savoir le nom de ce peuple car nous ne parlons pas la même langue. Je les nommerai donc les Skraelingar.

Jour 12 An Mil du calendrier chrétien :

Le voyage suit son cours, les sirènes m'ont convaincu, elles n'ont aucune intention maléfique, je me suis fait peur pour rien. Certains hommes, Thorvald et Sven pour ne citer qu'eux sont tombés sous leur charme. Ils essaient de les séduire. Séduire un poisson alors qu'on en mange tout les jours, soit, si ça les amuse. Au moins ils rament avec une vigueur renouvelée pour tenter de leur plaire en montrant leur force.

Jour 13 An Mil du calendrier chrétien :

Nous sommes descendus bien plus vite vers le sud que je ne l'aurais cru, peut-être la magie de ces sirènes affecte-t-elle la vitesse de notre bateau. Elles nous ont, cette fois, emmenés dans un territoire rempli de forêts. Des arbres à perte de vue et quasiment aucun relief. Ces arbres seraient une bénédiction pour le Groenland, notre terre natale en est malheureusement dépourvue. C'est pourquoi nous en avons couper quelques uns et les avons chargés sur le navire. Quand on rentrera ils seront très utiles. Cette terre se nommera maintenant Markland. J'ai décidé que nous longerions la côte plus vers le Sud pour voir si le climat s'améliore encore, ici il fait plus chaud que chez nous mais ça pourrait quand même être mieux.

Jour 14 An Mil du calendrier chrétien :

Ah ! Du raisin ! Du raisin sauvage ! On s'arrête ici et on établit notre camp de base. C'est Ragnard qui a trouvé des vignes sauvages alors qu'on faisait une halte. Je crois qu'on ne pouvait pas rêver meilleur endroit pour établir une colonie. Faire du vin c'est quand même la base.J'en avait marre de devoir l'acheter aux gens du Sud. Pendant que les hommes bâtissaient le camp, je suis allé remercier les sirènes pour leur précieuse aide. Sans elles rien n'aurait été possible. Mais à ma grande surprise elles ont exigé un paiement pour cela. Elles voulaient que mes hommes les fécondent, apparemment c'est comme ça qu'elles se reproduisent. Thorvald, Sven, Ludvig et quelques autres ont sautés sur l'occasion. Je trouve cela répugnant mais nous leur devons bien ça. Avant de partir elles nous ont dit qu'elles reviendraient pour nous guider jusqu'à chez nous quand nous rentrerons. Je crois que je passerai sous silence leur existence, on ne me croirait pas. En tout cas, ce voyage est une réussite ! Arrivée à destination un jour avant la date prévue ! Je vais aller manger du raisin pour fêter ça tiens. Et nommer ce territoire Vinland pour l'occasion aussi.

Authors get paid when people like you upvote their post.
If you enjoyed what you read here, create your account today and start earning FREE STEEM!
Sort Order:  

Belle rédaction, on se croirait presque aux cotés de grands gaillards nordiques ! Voici un upvote à 100% pour ce récit.

·

Merci beaucoup ! :D

On rentre bien dans ton récit ! :-D C'est plaisant les ateliers d'écriture? Je crois que ça pourrait bien m'intérresser aussi...

·

C'est sur internet, je n'ai jamais participé à un atelier de lecture en réel avec d'autres gens.

Merci pour ton commentaire en tout cas, ça fait plaisir ! :)

·
·

Ohhh sur Internet ??? C'est encore mieux :-D Je vais chercher ça ! Je ne savais pas que cela existait !