Le Système #1 - Télérêve

in fr •  last year

Télérêve.jpg


Télérêve


J'ai fait un rêve bizarre, vraiment... Je souriais en regardant la télévision!

Un zapping frénétique ne m'envoyait que de l'amour, de belles images, du bien-être partagé, de bonnes nouvelles... oui, de bonnes nouvelles. Un rêve.

Ne se passe-t-il donc plus rien de bien sur terre? Terrorisme, pollution, taxes, déficits, chômage, aïe... n'en jetez plus, on a compris: il faut avoir peur, avoir mal. Parce que plus rien ne fonctionne. Parce que plus rien n'est bon. Parce que plus rien n'est beau.

Il faut se méfier de l'autre: il veut vous manger. Il faut faire confiance à ceux qui nous parlent (et nous dirigent). C'est qu'ils veulent nous protéger. C'est qu'ils nous veulent du bien.

Télévision, tablette, smartphone, radio, télévision, même combat, même info, même... anti-rêve!

Nous sommes évidement tous émus par un ouragan ou une attaque aveugle contre des innocents. Mais sommes-nous toujours concernés par cet ouragan permanent d'actualités qui ne touchent pas notre vie, qui ne concernent pas ceux que nous aimons?

Question-clé: à qui cette "distraction" permanente profite-t-elle?

La moindre alerte supposée, et les médias - pas ceux de mon télérêve - collaborent intensivement à nous montrer nos dirigeants actifs à traiter la crise, pour notre bien. Quelle crise? La leur, pas la vôtre, pas la mienne. Vous avez tous déjà fait un zapping sur les infos à la télévision: mêmes titres, mêmes phrases, mêmes analyses. La Corée du Nord est dangereuse, son président est fou. Et les autres? Bon... reconnaissons que Trump aide un peu à faire tomber les masques... juste un peu.

Sinon, la télé? On aide un "incapable" (juste un type normal) à enfin savoir cuisinier sans faire souffrir sa famille, une "mauvaise mère" à mettre au pas son enfant insupportable, une jeune fille à se trouver l'homme de sa vie parmi dix "étalons", parce qu'il faut bien se télé-réaliser...

Pendant ce temps, combien de regards sommes-nous capables d'offrir à notre miroir, écran de notre propre vérité?

Combien d'attention sommes-nous prêts à offrir à l'autre, qui vit là, tout près?

Finalement, sommes-nous prêts à réaliser chacun notre télérêve?

signature charleELIE 300.jpg


Ce texte vous inspire-t-il? Réagissez, répondez, débattez, je vous répondrai avec plaisir.

Authors get paid when people like you upvote their post.
If you enjoyed what you read here, create your account today and start earning FREE STEEM!
Sort Order:  

Une analyse assez réaliste du milieu télévisuel. Upvoté à 100% !

·

Merci pour le vote @francosteemvotes!

Hey @charleselie !

Tu poses en effet une question essentielle :

@charleselie : "Question-clé: à qui cette "distraction" permanente profite-t-elle?"

La télévision est un outil de propagation d'information. Les informations qui sont transmises semblent émaner d'une autorité indiscutable pour la plupart des gens.

Ce que je veux dire par là, c'est que si on observe un comportement jugé mauvais (ou bon) à la télévision par exemple, alors on comprend que ce comportement est jugé négativement (ou positivement) au sein de la société.

Cependant, si cela a l'air simple comme 1 + 1 font 2, en réalité, cela sous entend que l'émetteur de l'information a le pouvoir de contrôler l'avis des téléspectateurs. Bien entendu, personne ne voudra reconnaître que c'est le cas, la plupart des gens auront beaucoup trop d’ego et se croiront invincibles face à ce "pouvoir".

J'attends ta réaction à mon commentaire, j'adore ce sujet et je pourrais en parler des heures !

·

Je te suis @kingswisdom ! Merci de ta réaction. C'est un sujet sans fin... La bataille avec son ego est un grand sujet en soi, qu'on aura l'occasion de débattre encore.

Pour en rester à la télévision, cet aspect "autorité indiscutable" est une notion centrale. En tant qu'individu, on a forcément de la peine à contester ce qui semble être la vérité du groupe, parce qu'on a peur de s'exclure.

Avoir SON opinion, par ailleurs, est difficile par définition, puisqu'il faudrait, pour la former sur de bonnes bases, avoir accès à l'information à sa source, ce qui est rarement possible.

Comment faire? Lire, écouter, encore et encore, recouper, rechercher, etc. Qui a le temps et les moyens de faire cela? Une élite privilégiée, qui résiste rarement aux sirènes du pouvoir, et donc quitte le terrain de la critique...

Autre idée à débattre: la quantité d'informations, qui donne l'impression qu'on accède à tout, n'est-elle pas l'ingrédient de base de la noyade du citoyen, qui surnage à peine et, ne pouvant absorber le tout, se contente de ce qu'on lui présente comme "essentiel"?

·
·

@charleselie : Avoir SON opinion, par ailleurs, est difficile par définition, puisqu'il faudrait, pour la former sur de bonnes bases, avoir accès à l'information à sa source, ce qui est rarement possible.

Malheureusement, c'est un biais cognitif (biais de disponibilité), et très peu de gens se rendent compte qu'il existe. En effet, il est préférable d’approfondir ses recherches et de ne jamais se limiter à une seule source d'information, même à une seule version de l'information..

@charleselie : Autre idée à débattre: la quantité d'informations, qui donne l'impression qu'on accède à tout, n'est-elle pas l'ingrédient de base de la noyade du citoyen, qui surnage à peine et, ne pouvant absorber le tout, se contente de ce qu'on lui présente comme "essentiel"?

Malheureusement, encore un deuxième biais cognitif ici (illusion de savoir)... Décidément ces biais... :D

J'apprécie la conversation, je t'invite à aller lire mes posts si ce n'est pas déjà fait ! Content de savoir que tu me suis ;)

Super texte merci! Ce dont vous parler c'est le spin, n'est-ce pas? Ce message qui tourne en boucle pendant quelques jours et qui influence le débat public dans les médias. Les rares spins positifs à prendre place aisément dans nos médias sont les victoires sportives. À voir comme elles sont suivies par des milliers de fans, vous n'êtes pas le seul à vouloir d'un télérêve qui reflèterait le beau de notre société.

·

Oui, je pense que nous sommes nombreux à espérer mieux!

Il y a d'autres mots: matraquage... ou encore: lavage de cerveau! Et pour comprendre très concrètement ce qui peut se cacher derrière "les" médias et leur pseudo-diversité, allez voir cette illustration très parlante du monde diplomatique:

http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/ppa

Edifiant!

En passant, qu'utilisez-vous pour faire vos images, j'aime bien le style!

·
·
·

Hahaha! Je parle, pour numériser. Ou est-ce une tablette graphique?

·
·
·

hi hi :-) ... Dessin sur papier normal, puis numérisation sur scanner hp officejet pro 8615, 600 ppp en jpeg.