Andreas Antonopoulos, la crypto fortune de la gratitude

in fr •  4 months ago

5936eaff2200001500c6c942.gif

Parfois, certaines personnes sont les catalyseurs d’une révolution. Des gens tellement passionnés par quelque chose, qu’ils en deviennent le plus fervent défenseur. Certains mettent l’intérêt de la communauté avant les leurs, jusqu’à la ruine. Voici une leçon d’humanité dans le monde du Bitcoin.

Andreas Antonopoulos, le prophète ruiné...


Andreas Antonopoulos est un des plus fervents avocats du bitcoin. Il l’a découvert en 2012 et en est tombé amoureux, et a œuvré pendant des années pour faire connaître au monde la beauté de cette technologie. Il est devenu consultant dans de nombreuses entreprises désirant évoluer dans le milieu des cryptomonnaies.

Cependant, il a fait le choix difficile de l’indépendance. Ayant investi très tôt dans le Bitcoin, on peut imaginer qu’il était millionnaire en 2017. Eh bien non. Andreas Antonopoulos a dû se séparer de la plupart de ses bitcoins en 2013 pour payer son loyer.

I'm not a bitcoin millionnaire. I was working for free, instead of investing, for the first 2 years. Only recently got out of debt.

My supporters on Patreon, many at $5/month, make it possible for me to work with independence.

— Andreas M. Antonopoulos (@aantonop) 30 novembre 2017

Le manque à gagner est évidemment monstrueux, et surtout cela n’a pas aidé sa situation financière. Vivant au jour le jour par manque d’argent, sa situation fut étonnante aux yeux de la communauté.

... devenu riche.


Mais Andreas Antonopoulos a un karma extrêmement positif dirons nous. Étant un véritable évangéliste du bitcoin, de nombreuses personnes lui doivent d’avoir fait fortune, ou tout du moins d’avoir gagné un peu d’argent en chemin. Un élan de générosité s’est donc déroulé sous nos yeux, alors que le bitcoin perçait des plafonds historiques.

if "sign guy" can get a meaningful start from tips, we should try find a way for the community to fund @aantonop to a hodlers position. also some promising new devs could use a jump start.

— Adam Back (@adam3us) 30 novembre 2017

D’après une suggestion d’Adam Back, développeur lié de près au monde des cryptomonnaies, de nombreuses personnes ont décidé de donner quelques fractions de Bitcoin pour soutenir Antonopoulos. Cet élan de générosité, booster par le hashtag « #ThankYouAndreas », a collecté près d’une centaine de bitcoins, pour une valeur approximative en décembre de 1 300 000 $.

#THANKYOUANDREAS for being a shining example of what a thought leader in the space should look like 👏👏

— Dan Hedl ⚡️ (@danheld) 6 décembre 2017

Son activité relancée


Grâce à cet épisode, et la lumière faite sur sa situation, de nombreuses personnes se sont souscrites à son Patreon, pour continuer à soutenir le travail qu’il effectue pour le bitcoin et sa communauté.

I don't know anyone as authentic, well-intentioned and universally respected in the industry. Glad to see so many people supporting @aantonop for his work introducing #bitcoin to thousands of people...including me. #THANKYOUANDREAS

— Ryan Selkis (@twobitidiot) 7 décembre 2017

Visiblement sorti de ses galères financières, Antonopoulos s’est remis au travail, après avoir pris quelques jours le temps de réaliser ce qui s’était passé en quelques heures.

I am going offline for a few days. I need time to process everything that happened.

If you sent me a message in the last 48 hrs, thank you. If I don't respond for a week or so, I apologize.

— Andreas M. Antonopoulos (@aantonop) 7 décembre 2017

Un exemple parfait du pouvoir de la gratitude, de la positivité et de l’humain dans certains cas. Et plus subjectivement, de la force du bitcoin ainsi que de la dynamique optimiste de sa communauté.

À la semaine prochaine pour un nouvel article.

Authors get paid when people like you upvote their post.
If you enjoyed what you read here, create your account today and start earning FREE STEEM!
Sort Order:  

J'avais fait une vidéo là dessus... :-) Merci pour le partage! Je suis une fan !

·

Ah oui ??? Poste le lien ici en commentaire si tu veux bien, ça m'intéresse !!!