Préambule - Dangers et dérives

in #educationlast year (edited)

Accueil

Préambule - Dangers et dérives

Je n’ai pas la prétention de dire que je possède une bonne plume, au travers des articles, je m’adresserais à vous de manière simple pour rendre plus accessibles mes connaissances.

Cette série va vous aider, progressivement, à changer vos habitudes sur Internet et votre rapport au numérique.

Pourquoi changer vos habitudes ?

freedom

Si vous êtes ici, soit vous êtes déjà sensible au sujet et voulez retrouver votre liberté numérique, mais si vous êtes ici un peu par hasard, voici quelques raisons qui pourraient vous alerter du réel danger que nous vivons.

La plupart des personnes utilisent un Cloud (Google Drive, Dropbox, OneDrive..) pour y stocker des photos (parfois très intimes), des documents (parfois sensibles, impôts, permis..), des musiques, etc.

Et tout cela gratuitement ! Fantastique, n’est-ce pas ?

Maintenant, je vais vous proposer quelque chose, je vais donner une clé USB gratuitement, vous allez y mettre vos photos et vos documents et vous allez ensuite me la donner.

Je me charge de garder votre clé en sécurité chez moi.

En contrepartie vous allez signer un contrat qui stipule que le contenu de la clé m’appartient et que je me réserve le droit de copier son contenu, de le vendre et/ou de l’envoyer à des amis.

Voilà ce qui se passe quand vous utilisez un système de Cloud, il faut avoir une confiance immense en l’humain pour confier ses affaires à un parfait inconnu.

Ne vous inquiétez pas il y a des alternatives que je vous présenterais dans un prochain article.

Mouchards et manipulations

Vous souvenez-vous de l’époque des GPS Tom-Tom? Une époque pas si lointaine qui maintenant parait insensé.

Google Maps et Waze sont gratuits !
Pourquoi ce service autrefois payant, faire décoller des satellites n’est pas sans coût, ne vous coûte plus un sous ?

Et bien en réalité quand vous utilisez Google Maps vous payez, pas avec de l’argent, mais avec quelque chose de bien plus concret! Vos données.

Toute la journée, votre smartphone a le GPS activé, et toute la journée Google enregistre vos déplacements, autrement dit vous avez un mouchard dans votre poche et dans votre voiture.

Vous pourriez me répondre :

Oui, mais je m’en fiche que Google soit au courant que je fais mes courses dans ce magasin, que je me rend dans ce Bar les week-ends, je n’ai rien a caché, tu es parano, Google s’en fou de ta petite vie!

Déjà si Google s’en fiche, pourquoi le fait-il? Pourquoi Google dépense des millions pour quelque chose dont il se fout royalement ?

Vous aviez remarqué que Google Maps vous avertit des bouchons et des ralentissements sur la route?

Comment Google sait qu’il y a un ralentissement dans tel ou tel rue?

Parce que si sur une route dans un rayon de 100 mètres il y a 60 personnes qui se déplacent à 25km/h alors que c’est une route à 50 km/h alors c’est qu’il y a un ralentissement.

Et la vous pourriez encore me répondre :

Et alors ? Tant mieux si mes données servent à faciliter notre quotidien !

Ça l’est beaucoup moins par contre quand grâce a vos déplacements, ils dressent, un profil extrêmement complet sur vos façons de vous déplacer et donc, un profil psychologique.

Profil psychologique qui les aidera à vous manipuler, pour changer vos habitudes.

Par exemple, vous allez 9 fois 10 faire vos courses chez Auchan et bien si Carrefour paye Google pour obtenir 15 000 nouveaux clients dans telle ville, ils leurs sera très facile d’y arriver.

Évidemment, ce n’est pas uniquement grâce à vos déplacements que Google pourra parvenir à vous manipuler, Google va en même temps utiliser le "Bubble Filter" qui est en fait un système de censure de vos résultats de recherche Google (je ferais un article sur le Bubble Filter, car cela a posé de gros problèmes lors d’élection présidentielle en réussissant à modifier les intentions de vote des utilisateurs de leurs services) de façon très simple, ils vont mettre en avant de vos actualités Google que des aliments dans certains magasins Auchan ont étaient contaminé par la salmonelle (ce qui arrive à des dizaines de magasins tous les jours) et en mettant des avis négatifs en avant sur la page du magasin, par exemple.

Vous commencez à voir le côté très pervers?

Fichage, fichage, fichage.. Mais fichez-moi la paix !

surveillance

Autre exemple, aux États-Unis, Google fournit à la police les données GPS des utilisateurs qui se trouvent dans un certain rayon autour d’une scène de crime/délit, on peut très vite se retrouver menotté et auditionné pendant 72 heures tout en étant innocent, mais même innocent votre ADN et vos empreintes seront récolter pour alimenter la base de données biométrique des citoyens, et n’oublions pas que même innocent, sous la pression d’un interrogatoire, certaines personnes plus fragile que d’autres peuvent avouer des crimes sans même les avoirs commis..

Cela arrivera en France tôt ou tard, notre gouvernement actuel commence à instaurer la reconnaissance faciale dans nos villes et l’Europe a clairement démontré qu’elle suivait le même chemin que les États-Unis et la NSA en matière de surveillance de masse.

Encore une fois, des alternatives à Google Maps existent, car en réalité, il existe des alternatives à tous, il suffit de savoir ou chercher, et c’est la le but de mes articles.

Mark, l’ami a ne pas avoir

Pour finir, je parlerais brièvement des réseaux sociaux.

Ils sont dangereux et addictifs.

Je vous invite à regarder la série de reportages Arte (7-8 minutes par épisodes) ci-dessous.

Elle explique comment vos réseaux sociaux favoris font pour vous maintenir dépendant, au même titre qu’un consommateur de cocaïne, car cela agit aussi sur la dopamine.

S'il y a des parents qui lisent cet article, protégez vos enfants de ces différents réseaux.

Arte a fait du très bon travail, je vais rajouter rapidement qu’encore une fois, Facebook, Instagram et compagnie vous désinforment, vous filment et vous enregistrent sans votre autorisation, influent votre façon de penser, de voter (il y a également eu un scandale pour Facebook de manipulation des intentions de vote lors d’élection présidentielle), et de consommer (au travers de publicités déguisées).

Pour conclure

Je vais m’arrêter ici, même si je pourrais continuer longtemps en parlant d’Uber, de Twitter, de Windows, de vos jeux mobiles favoris, de votre montre connecté et j’en passe !

J’estime que si avec ces quelques exemples vous n’avez pas l’envie de changer vos habitudes et de retrouver votre liberté et votre anonymat, c’est que rien ne vous en donnera l’envie.

Pour les autres, bravo ! Vous avez choisi la pilule rouge !

Comme dit précédemment, les articles seront progressifs, pour ne pas avoir un changement brutal dans vos habitudes.

Je vous invite à lire les différents liens si cela vous intéresse.

Abonnez-vous pour ne pas manquer les prochains articles, laissez un petit commentaire pour me remercier si vous avez apprécié l’article.

N’hésitez pas à poser des questions, j’y répondrais des que possible.

Mes réseaux

➥ Retourner au sommaire