Carnets du droit d'auteur - jour 9 : le nouveau modèle du streaming

in #droitdauteur2 years ago (edited)

etva7cs95g.jpg

Après un nouveau modèle possible pour le partage de fichiers, c'est au tour du streaming de se réinventer.

Les projets dans le secteur du streaming ne sont pas légion et, jusque récemment, je suivais avec grande attention les propositions faites par la chanteuse britannique Imogen Heap à l'initiative de Mycelia.

Ce qu'il y a de très intéressant dans l'approche d'Imogen Heap est qu'elle reste très « diplomatique » dans la mesure où, même si elle a bien compris les possibilités offertes par les blockchains, elle ne souhaite pas remplacer les plateformes de streaming déjà établies.

Ce qu'elle suggère est plutôt que ces plateformes doivent demeurer des sources incontournables pour les utilisateurs ce qu'à ses yeux seules les solutions centralisées peuvent permettre. Dans son optique, la blockchain doit en définitive seulement remplacer les banques et permettre le paiement instantané, sans plus aucun intermédiaire, des ayants droit de chaque titre diffusé.

Dit autrement, elle défend la grande distribution plutôt que le petit commerce, mais c'est pertinent. Enfin, on verra.

Et voici un nouvel acteur qui vient de lever quelques millions de $, ce qui est à la fois très peu et pas mal pour ce type de projet, car il ne faut pas oublier que le commerce de musique enregistrée ne représente pas grand chose d'un point de vue économique.

Il s'agit d'Audius.

La startup est basée à San Francisco et ambitionne de décentraliser, sinon le stockage, au moins les métadonnées et d'assurer le paiement des redevances de manière instantanée et sans intermédiaire.

Jusque là, rien de bien révolutionnaire mais deux points retiennent l'attention :

  • La mise en avant de l'ergonomie en affichant une ferme volonté que les utilisateurs n'aient absolument pas conscience qu'une blockchain est à l'œuvre, ni même qu'ils disposent d'un porte-monnaie numérique. C'est une très bonne chose car on sait bien que c'est toujours l'ergonomie qui gagne à la fin.

  • La mise à disposition du code source du projet ce qui permettra aux développeurs de créer des lecteurs audio en fonction des besoins, par exemple pour cibler des marchés de niche.

Ainsi, Audius pourrait devenir un acteur travaillant en coulisse pour des artistes, des labels ou pourquoi pas des réseaux sociaux ou même des entreprises. Chacun proposerait une manière d'accéder à la musique différente pour aller au plus près des goûts de ses fans ou utilisateurs et Audius assurerait la diffusion et la gestion des paiements en arrière plan.

Bref, un projet plutôt malin et certainement à suivre. Prochaine étape, la publication du livre blanc qui détaillera les divers aspects du projet.


Quelques mots sur l'effondrement des altcoins

Comme ce billet arrive au milieu d'une tempête, certaines cryptos pourtant majeures comme ETH ayant perdu un bras en quelques heures sur les marchés, j'ajoute quelque mots sur le sujet qui se résument en « pas de panique ».

Il est évidemment impossible de savoir le pourquoi du comment et, en prime, je suis plutôt plus mauvais que les autres à ce jeu là.

Toutefois, cependant, mais, ceci-dit, bla-bla :

  • Il me paraît clair, au vu des annonces que je relaie depuis des mois où l'on voit des institutions privées comme publiques, et non des moindres, s'intéresser aux cryptomonnaies et à l'utilité des blockchains que tous les voyants restent au vert quant à l'avenir de ces techniques.

  • Il me semble également que l'agitation autour des décisions de la SEC à propos des projets de fonds indiciels (ETF) est démesurée et que bien des personnes ont réagi de façon totalement disproportionnée à ces annonces.

  • Il ressort à mes yeux que les cryptomarchés sont actuellement très fortement influencés par des institutions financières et peut-être des gouvernements qui voient finalement qu'ils ont raté le train et que ces nouvelles techniques sont là pour rester. D'où des actions pour faire baisser le plus possible les marchés, ce qui satisfait deux objectifs :

    1. Rattrapper son retard en achetant pour pas cher
    2. Effrayer les petits investisseurs avant qu'ils ne s'aperçoivent du pouvoir que ces techniques mettent entre leurs mains

Une fois encore, le mileu professionnel de la musique enregistrée est à l'avant-garde des évolutions de la société. Un projet comme Audius peut laisser imaginer bien des choses à un patron de banque...

À propos, à l'occasion va jeter un œil au projet Crypterium.

Coin Marketplace

STEEM 0.16
TRX 0.03
JST 0.026
BTC 12888.76
ETH 413.45
USDT 1.00
SBD 1.00