Enlevement, sequestration, menaces de mort, empoisonnement

9 months ago

Je suis actuellement retenu dans la clinique psychiatrique Henri Ey de Reims, dans le service zr4,je suis suivi par le docteur Dr W.
J'ai été enlevé (20 août 2016) chez mon frère en pleine nuit (3h du matin) par la police à Charleville Mézières, à la demande du préfet de la Marne sur ordre de Bernard Cazeneuve ministre de l'intérieur...
J'ai dans un premier temps été conduit à l'hôpital psychiatrique de Bel air à Charleville Mézières... Puis j'ai été transféré à Reims dans l'après midi.
J'ai été placé à l'isolement, j'ai démarré une grève de la faim dès mon attestation (que j'ai stoppée lors d'une visite de ma mère pour mon anniversaire, je n'ai pas voulu l'inquiéter le 31 Août 2016).
J'ai dit aux différents docteurs que je n'étais pas malade (je n'avais aucune hallucination et je n'entendais aucune voix), je leur ai expliqué que je collaborais avec une agence de renseignements privée (islamicintelligence), ils m'ont dit que je m'étais inventé une réalité... Ils m'ont administré de force des neuroleptiques.
Le blogueur Abu suleiman d'islamic-intelligence est entré en contact avec le service dans lequel je suis hospitalisé... À partir de là, j'ai été placé à l'isolement total (aucune visite, aucun appel téléphonique) pendant près de 3 mois... L'isolement a été levé le 20 novembre 2016, j'ai récupéré mon téléphone au début du mois de décembre.
Je tiens à vous dire que j'ai collaboré avec la résistance islamique dans plusieurs opérations de guerre psychologique et j'ai fourni des informations sur les mouvements de services militaires et policiers francais dans le Grand Est de la France, que j'ai fourni au site Islamic Intelligence. J'ai également fourni des informations sensibles sur les frères Kouachi, leurs relations avec l'ancien préfet de la Marne Dartout, et leurs liens avec les services francais. Je suis en contact avec le beau frère des Kouachi, Tarek Bouarfa qui m'a donné des information sur les persécutions et menaces dont il faisait l'objet avec sa soeur mariée à l'un des frères kouachi. J'ai transmis aussi des informations sur mourad Hamyd, innocente dans le cadre de l'affaire charlie hebdo mais constamment harcelé par la police, la justice, la DGSI. Je fais l'objet de menaces de morts, et intimidations de la part du ministre de l'intérieur et du nouveau préfet de la Marne qui tentent de me faire passer pour un schizophrène paranoïde. Les informations que j'ai fournies ont permis de déstabiliser le narratif mensonger gouvernemental et de confirmer l'implication directe de l'état francais dans les attentats de Paris, Charlie hebdo/kouachi, operation majeure sur la ville de Francfort en Allemagne.

Ce n'est pas la 1ere hospitalisation de force... J'ai déjà été interné de force en novembre 2015 (libéré mi janvier 2016 avec un suivi) et suivi par docteur D , j'ai été traité au XEPLION (neuroleptique interdit dans plusieurs pays, car il y a eu plusieurs morts suite à des crises cardiaques). J'avais été diagnostiqué schizophrène paranoïde.

Je tiens à vous préciser que je suis franco-algérien, né en France, ma famille vient de thenia/zemmouri dans la wilaya de Boumerdes.
Mon oncle maternel est Boutiche Zoubir, c'est un proche de Ali Belhadj, il a été 1er adjoint et député de Hassi Messaoud, il accuse la France d'avoir interrompu le processus électoral et des massacres qui ont suivi dans les années 1990.
Mon oncle paternel est Boutiche Brahim, il est mort sous la torture en août 1994 (son épouse et mes cousins/cousines n'ont toujours pas récupéré son corps) parce qu'il a accueilli et caché des militants du FIS qui étaient menacés de génocide.

Je tiens à vous dire que je souhaite porter plainte pour tentative de meurtre par traitement médicalisé, faux et usages de faux, usurpation d'identité et détention arbitraire, contre:

  • Bernard cazeneuve, ministre de l'intérieur ;
  • Urvoas, ministre de la justice ;
  • Touraine, ministre de la santé ;
  • préfets de la Marne et des Ardennes,
  • calvar directeur de la DGSI.
    Je souhaite qu'ils soient poursuivis en dehors du territoire français, car je n'ai pas confiance dans la justice française que j'accuse d'être aux ordres.

J'ai pris contact avec les ONG ''reprieve'' et ''cage'' à Londres pour m'aider aussi attaquer l'état francais pour détention arbitraire, tentative de meurtre, harcèlement policier et judiciaire.

Cordialement

Boutiche Mohamed

Authors get paid when people like you upvote their post.
If you enjoyed what you read here, create your account today and start earning FREE STEEM!